SITE DU RESEAU CARITAS BURUNDI

Là où est l’amour, même si la pauvreté y sévit, la vie peut continuer à avoir un sens, Coped – Caritas Bururi a clôturé la semaine de la charité sur cette réflexion

Envoyer Imprimer PDF

Le diocèse de Bururi a clôturé dimanche 22 mars 2020 la semaine dédiée à la charité dite « Carême de partage”. Les cérémonies du jour se sont déroulées à la paroisse Notre Dame du Rosaire de Nyanzalac, elles étaient présidées par Monseigneur Léonidas Nitereka ancien vicaire général de Monseigneur Venant Bacinoni lui même ancien évêque du diocèse de Bururi.  Etaient présents également à cette eucharistie Messieurs les abbés Prosper Karerwa le tout nouveau secrétaire exécutif de Coped-Caritas Bururi et Anaclet Ndikumana le curé de la paroisse Nyanzalac. La communauté chrétienne du diocèse venait de passer une semaine en campagne de charité en faveur des plus vulnérables et Nyanzalac avait été choisie pour recevoir les cérémonies de clôture de cette heureuse initiative ecclésiale. En effet des appels pressants avaient été adressés à tous les fidèles, afin de collecter de l’argent, des vivres, des vêtements et autres articles. Ces appels étaient notamment venus de l’abbé Prosper Karerwa qui écrivait dans une lettre circulaire que « au cours de cette semaine dédiée à la charité et la solidarité, tout chrétien et toute personne de bonne volonté, était invité à donner de son cœur et de ses biens pour venir en aide aux plus pauvres et aux plus vulnérables… »

bururiavvvbururiavr Le mot d’accueil a été prononcé par le curé de la paroisse Nyanzalac, l’abbé Anaclet Ndikumana. Il a exprimé la joie et l’honneur qu’il ressentait pour lui et pour l’ensemble de la communauté dont il est responsable : « nous sommes honorés en ce jour où nous sommes entourés par une délégation de notre diocèse. Nous sommes venus de toutes les succursales et nous sommes rassemblés dans cette chapelle dans le but de clôturer les travaux de la semaine de la charité. Nous sommes très fiers d’avoir été choisis par le diocèse pour abriter cette eucharistie de clôture. Nous vous souhaitons la bienvenue, merci de nous avoir choisi parmi les autres, soyez avec nous comme chez vous ».

Lire la suite...

Messages de Pâques par des personnalités qui vivent le confinement

Envoyer Imprimer PDF

Message  d'espérance « Roi victorieux, prends-nous en pitié » (par cardinal de Bangui). Pour lire le message cliquez ici.

Message du Ministère de la santé Publique et de la Lutte contre le SIDA sur les attitudes à prendre. Pour lire le message cliquez ici.

Message des Eveques Catholique du Burundi sur la période électorale lue dans les Eglises à Paques 2020. Pour lire le message 

http://www.eglisecatholique.bi/index.php/2016-10-03-18-35-17/communiques/659-declaration-de-la-conference-des-eveques-catholiques-du-burundi-en-rapport-avec-la-prochaine-campagne-electorale

Mise à jour le Dimanche, 12 Avril 2020 14:21

Caritas Burundi et les Caritas sœurs réfléchissent à la Réponse Rapide contre COVID- 19

Envoyer Imprimer PDF

Malgré le contexte de pauvreté que vit le pays, Caritas – Burundi continue de mobiliser ses partenaires de réfléchir ensemble sur une réponse rapide à porter dans cette situation de pandémie de COVID- 19. Dans une réunion organisée le vendredi de la semaine passée, au siège de Caritas Burundi où les Caritas sœur étaient invitées, ces organisations de l’Eglise Catholique ont fait des propositions d’actions à mener dans l’urgence pour contribuer à la mitigation des risques de contagion et aux  dégâts dus à cette pandémie.

Après avoir échangé des informations sur la propagation de la pandémie au Burundi qui arrive jusqu’ à 3 cas confirmés par le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA ce  jeudi le 02 avril 2020, les organisations réunies (CORDAID, VSM Burundi, Caritas Burundi) se sont convenues de mobiliser ensemble des moyens pour appuyer les plus pauvres affectées par cette catastrophe.

Mise à jour le Mardi, 07 Avril 2020 08:12 Lire la suite...

Le coronavirus est un appel pour nous, en tant que chrétiens, à quitter l'hérésie de l'individualisme, le péché de l'indifférence, comme nous le rappelle souvent le pape François

Envoyer Imprimer PDF

Depuis janvier 2020, le monde entier est progressivement entré dans une situation de panique. Le COVID-19, également appelé Coronavirus, est devenu le centre de l'attention internationale. A partir de la Chine, il a mis tout l'hémisphère nord dans une situation de chaos et de peur. Le 31 mars, la COVID-19 semble avoir franchi une nouvelle étape tragique, avec près de 750 000 personnes touchées et plus de 36 000 décès selon l’OMS.  Des mesures préventives drastiques ont été prises en Europe et aux États-Unis, d'autres nations d'Asie et d'Afrique prennent également des mesures pour protéger la population et empêcher la propagation de la maladie. Aujourd'hui, l'Europe est en quarantaine et les contacts avec de nombreuses nations sont limités, voire inexistants.

aloysciL'Europe est bloquée dans un océan de peur. COVID-19 a eu un impact majeur sur notre monde globalisé sous différents angles : les activités économiques sont ralenties, en particulier dans le Nord, et socialement les gens sont isolés et vivent dans la peur. On demande aux gens de travailler à domicile, ce qui a donné naissance à une nouvelle culture du travail.

Mise à jour le Jeudi, 02 Avril 2020 09:01 Lire la suite...

Après la déclaration de deux cas confirmés de la maladie à COVID- 19, Caritas Burundi renforce les mesures de protection

Envoyer Imprimer PDF

Après l’annonce du Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le VIH/sida qui a révélé que deux personnes parmi celles qui ont été testés au Laboratoire de l’Institut National de la Santé Publique (INSP) ont été positives, Caritas Burundi a renforcé les mesures de limiter la propagation du virus. Une réunion en urgence du personnel de Caritas Burundi a été organisée pour échanger sur la situation et arrêter des stratégies pour faire face à cette pandémie. Le Secrétaire Général de Caritas Burundi a rappelé les mesures prises les deux dernières semaines pour se protéger et protéger l’autre par amour.

« La situation actuelle nous interpelle cette fois-ci, nous devons suivre de près les mesures prise par le gouvernement pour protéger tout le personnel de Caritas Burundi et toute la population burundaise », a dit le Secrétaire Général de Caritas Burundi.Le plan de riposte à la pandémie de la maladie a covid-19 au sein du réseau Caritas Burundi qui a été élaboré et partagé à tous les partenaires pour faire face à cette catastrophe pour limiter les dégâts a été communiqué au personnel. Le Plan de contingence servira le personnel de Caritas pour la gestion des questions en rapport avec l’accueil des réfugiés et rapatriés. Tout le personnel de Caritas Burundi doit savoir que nous sommes aujourd’hui dans une situation d’urgence et doit se comporter de manière conséquente, a-t-il rappelé.

Lire la suite...

Page 6 sur 8

MOBILISATION INTERNE ET EXTERNE DES FONDS COVID-19

Caritas Burundi voudrait lancer une Campagne de mobilisation des fonds pour la prévention de la COVID-19 dans les communautés rurales. Le compte est : BANCOBU n° 0030080201105-67 intitulé Prévention Contre COVID-19
Depuis le mois de décembre 2019, le monde fait face à la pandémie de la maladie à coronavirus. Jusqu’en Juin 2020, plus de 7 millions de cas ont été déclarés dans le monde dont 3,563,263 étaient guéris et 409,459 malheureusement décédés (source : https://www.worldometers.info/coronavirus/consulté en juin 2020). Ce chiffre ne reflète qu'une partie du nombre de cas réels, du fait des difficultés de diagnostic dans beaucoup de pays notamment ceux à faibles revenus. Depuis le 31 mars 2020, le Burundi a enregistré les premiers cas testés positifs à la maladie à COVID-19 selon une déclaration faite par le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida. Jusqu’au mois de Juin, plus de 100 cas ont été déclarés officiellement par le ministère de la santé publique et de la lutte contre le VIH Sida. Ces chiffres peuvent être minimes suites aux raisons ci-haut évoquées. Caritas Burundi s’est engagée à appuyer le gouvernement dans ses efforts de lutte contre cette pandémie par la sensibilisation des communautés et la prévention du Covid-19 de son personnel ainsi que du personnel des Caritas diocésaines et du Personnel des formations sanitaires du réseau et du personnel de certaines institutions de l’Eglise Catholique au Burundi.