IJAMBO NGENDERWAKO RYA RUSAMA 2019: GUKUNDA IBIKORWA NO KUBIHA UMWANYA UKWIYE

SITE DU RESEAU CARITAS BURUNDI

ODDEDIM – Caritas Muyinga avec ses partenaires, très engagée dans l’amélioration de la production agricole

Envoyer Imprimer PDF

En collaboration  avec  CARITAS Belgique, l'ODEDIM CARITAS MUYINGA et l'UCOPA BM Umuco w'iterambere (Union des Coopératives de Production Agricole) exécutent  un projet de Création de la Valeur Ajoutée Agricole dans  le cadre d’un partenariat public et privé.  Financé par l'union européenne, ce projet est le résultat d'un autre projet appelé  PIADSA "Projet Intégré d'Amélioration Durable de la Sécurité Alimentaire qui était financé par le Fonds Belge pour le Développement et exécuté par l'ODEDIM et la Caritas Belgique.

creavaLe premier projet PIADAS  a révolutionné les communes de Buhinyuza et Mwakiro longtemps considérées comme moins productives mais aujourd’hui, cette zone  s’est  retrouvée avec une grande production de banane, maïs et haricot. Pour pouvoir gérer cette production ODEDIM et la Caritas Belgique ont été obligées de chercher un financement du projet CREAVA pouvant faciliter  l'organisation des OPA (organisation de producteurs agricole) en coopératives et ces coopératives ont été groupées en unions de coopératives pour faciliter l'encadrement.

A côté de  l'encadrement  des unités de transformations des produits agricoles et des ânes pour le transport de la production ont été mis à la disposition des producteurs. Actuellement quatre unités de transformations sont fonctionnelles dont deux à Buhinyuza et deux à Mwakiro et gérées par les coopératives avec l'accompagnement de l'ODEDIM et la CARITAS Belgique en les connectant aux institutions de microfinance pour assurer leur auto financement.

Mise à jour le Mercredi, 10 Avril 2019 09:38 Lire la suite...

Carême de partage 2019 à la Paroisse Makamba

Envoyer Imprimer PDF

La semaine dédiée au Carême de partage 2019 a été clôturé dans le diocèse de Bururi à la paroisse Makamba dans le sud du pays. Les cérémonies ont été rehaussées par la présence de l’Evêque du diocèse de Bururi dans la grande messe de dimanche le 31 mars 2019.

«musenyeriba L’Eglise du Burundi prévoit sur son calendrier une semaine consacrée à la charité envers les pauvres. Nous demandons à tous les fidèles de manifester d’une manière particulière le souci qu’ils portent aux nécessiteux de tout genre dans des actes concrets». Tel est le contenu de son excellence Monseigneur Venant Bacinoni dès le début de la célébration de l’eucharistie. La communauté chrétienne s’était donné un rendez-vous exceptionnellement musclé à Makamba. Des enfants et des jeunes pour la plupart affluaient de toutes parts, portant des paniers et des sacs de vivres que les communautés chrétiennes avaient collectés tout au long de la semaine du 25 au 31 mars ; dédiée  au Carême de partage de l’année 2019.

La petite cour intérieure du presbytère avait été littéralement envahie par plusieurs centaines de gamins accompagnés par des mamans et papas venus de tous les coins de la paroisse. Visages radieux, le pas pressé, ils allaient dans tous les sens pour tenter de trouver une place où déposer provisoirement leurs paniers par petits tas selon leurs succursales d’origine, ce qui pendant l’offertoire allaient faciliter l’ordre au cours de la très longue procession des offrandes.

Mise à jour le Vendredi, 05 Avril 2019 14:26 Lire la suite...

Le Burundi exposé au virus Ebola face à sa proximité de la RDC

Envoyer Imprimer PDF

CRS en partenariat avec le ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le Sida et  l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a  organisé une formation en faveur des mobilisateurs communautaires de la circonscription  de Bubanza et  certains membres du personnel  de Caritas Burundi pour les rendre plus outillés sur la surveillance communautaire, la détection du virus d’Ebola , sensibiliser la population pour la prévention  et savoir  lancer une alerte précoce en cas de suspect .

ebolaOrganisé dans les enceintes de CRS, Docteur Stany Nduwimana a rappelé la genèse de cette épidémie d’Ebola qui porte un nom d'une rivière  d’un village qui a été ravagé par celle –ci en République Démocratique du Congo en 1976. Elle serait  issue des chauves-souris de type frugivore  et des singes, les populations proches des forêts qui ont mangé ces types d’animaux ont été contaminées avant de le propager auprès de ces voisins selon cet expert de l’OMS.

Y-a –t-il à s’alarmer pour le Burundi ? Selon les médecins du ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le VIH Sida, aucun cas n’est déclaré au Burundi mais la population doit être vigilante pour informer au cas où il y a des suspects pour limiter cette épidémie.

Mise à jour le Mercredi, 20 Mars 2019 06:49 Lire la suite...

Le contenu de la phase III du Programme A2-PIRO

Envoyer Imprimer PDF

Ouvert le lundi 4 mars 2019 au Centre Sainte Thérèse de Bingerville (Côte d’Ivoire), l’atelier Bilan orienté Capitalisation du Programme A2P-DIRO s’est achevé ce jeudi 7 mars. Le contenu de la Phase III du Programme A2P-DIRO a été dévoilé par M. Samba FALL du Secrétariat Exécutif Régional de Caritas Africa .

prsentation samba 111Avant l’exposé de M. Samba FALL, Mme Violaine DORY, Responsable Pôle Afrique Océan Indien du Secours Catholique / Caritas France, a rappelé les différentes étapes de la mise en œuvre de ce programme qui a commencé en 2011. Elle a saisi l’occasion de cette rencontre internationale pour rappeler les principaux enseignements qui se dégagent de sa phase 2 (2016 à 2018). Malgré quelques facteurs limitant, le Programme A2P-DIRO, selon elle, a favorisé un engagement de qualité fondé sur la confiance à l’écoute des Caritas, une réponse plus globale  aux préoccupations directes des Caritas, une approche orientée sur les changements et leurs besoins stratégiques ainsi qu’une gouvernance et un pilotage plus adaptés au sein des Caritas. Après sa communication, ce fut au tour de M. Samba FALL de Caritas Africa de dévoiler les grandes lignes de la phase III que nous résumons dans ces paragraphes suivants.   

Mise à jour le Vendredi, 08 Mars 2019 05:52 Lire la suite...

L’heure du bilan des participants des Caritas du Programme A2P- DIRO

Envoyer Imprimer PDF

Faire un bilan sur l’efficacité de l’approche et l’adéquation des outils et ressources mis à contribution dans la mise en œuvre du Programme A2P-DIRO au profit du réseau des Caritas Parties Prenantes, dans le but de mieux implémenter la phase 3 dudit programme, tel est l’objectif principal de l’Atelier Bilan orienté Capitalisation qui se tient depuis le lundi 4 mars 209 au Centre Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Bingerville en Côte d’Ivoire.

bilan11Les travaux de la journée du 04 et 05 mars ont conduit les 13 Caritas d’Afrique Francophone et Océan Indien à partager leurs expériences, leurs bonnes pratiques, les leçons apprises et les points d’attention sur l’opérationnalisation de l’Approche Orientée Changement, et le Knowledge Managment (KM). Repartis en plusieurs groupes de travaux, les Secrétaires Exécutifs Nationaux, les Référents DIRO ainsi que les Responsables Administratifs et Financiers ont pu relever des points positifs de cet accompagnement de proximité.

A la restitution, les acteurs ont souligné que le Programme A2P- DIRO a permis aux Caritas de prendre conscience de la nécessité de s’orienter vers le professionnalisme et de mettre en œuvre des normes de gestion ( Statuts et règlements Intérieurs, Manuels de procédure, Plans stratégiques annuels) … En effet, si plusieurs Caritas ont pu être reconnues dans leurs pays respectifs en tant que partenaires clés dans la lutte contre la pauvreté, dans le soutien aux personnes vulnérables, en tant qu’associations d’utilité publique, bénéficiant de la confiance de l’Etat, des partenaires et des Bailleurs de Fonds, cela est à mettre à l’actif, en partie, du professionnalisme dans la gestion des Caritas, prôné par le Programme A2P-DIRO.

Lire la suite...

Page 5 sur 20

REVE, VISION ET MISSION DE CARITAS BURUNDI

RÊVE: Nous rêvons d'une société réconciliée où la dignité humaine est suprême, les droits de chacun promus (particulièrement les plus pauvres, les exclus et les opprimés) et l'environnement respecté.
VISION: Etre une organisation forte et dynamique, capable de contribuer à l'avènement d'une société réconciliée. MISSION: Secourir les pauvres, sensibiliser les autres à l'amour des pauvres, appuyer le développement des ménages et des organisations des producteurs.