IJAMBO NGENDERWAKO RYA RUSAMA 2019: GUKUNDA IBIKORWA NO KUBIHA UMWANYA UKWIYE

SITE DU RESEAU CARITAS BURUNDI

La lutte contre la faim et la pauvreté au centre des débats

Envoyer Imprimer PDF

Dans le cadre des conférences débats organisées par Caritas Burundi en partenariat avec la maison de l’Unesco pour la culture de la paix, l’atelier école de la foi et l’Université du Burundi, le thème « lutte contre la faim et la pauvreté au Burundi » était au centre des débats jeudi le 21 février 2019 dans une salle de l’Institut Supérieur du Commerce ISCO en sigle. Des présentations des experts suivis des débats ont été organisées dans le but d’ouvrir l’esprit des jeunes étudiants afin de penser déjà de leur avenir.

pauvret 1 « Le  développement, l’autre de la paix, soyons des acteurs actifs dans la lutte contre la faim et la pauvreté au Burundi ». C’est par ces mots que le Professeur Misago Aloys qu’il a utilisé pour procéder à l’ouverture de cette conférence. Dans son exposé intitulé lutte contre la faim et la pauvreté au Burundi : défis liés au contexte socio –économique, il a montré le niveau alertant de la pauvreté au Burundi avec plus de 64 % des burundais vivant sous le seuil de la pauvreté avec un dixième de la population burundaise vivant avec moins de 9 dollars. Cette situation a comme conséquence le taux de malnutrition le plus bas avec plus de 50 % des enfants qui présentent des retards de croissance suite à une mauvaise alimentation chronique, sans oublier le manque d’accès aux services sociaux de base comme la santé , l’éducation , le logement étc.

Mise à jour le Vendredi, 22 Février 2019 14:32 Lire la suite...

Restitution d’une étude pour la mise en place d’une Centrale d’Approvisionnement en Médicament Essentiels CAMEC -IRAKIZA

Envoyer Imprimer PDF

Dans le but  de mieux organiser la contribution de Caritas Burundi  dans le domaine de la santé au Burundi, cette organisation a commandité une étude auprès d’un pharmacien expert pour préparer une étude afin de mettre en place une centrale d’approvisionnement en médicaments essentiels. Une structure qui permettra de servir les  formations sanitaires de l’Eglise catholiques éparpillés dans tout le pays et d’autres centres de santé publics ou privés.

came 1Suite à une recommandation formulée en novembre 2017 lors des états généraux de la santé, qui recommandait la mise en place d’une pharmacie de gros pour fournir les médicaments de qualité. Caritas Burundi a commandité une étude de faisabilité de ce projet. Le consultant qui a mené cette étude a bien encouragé les membres du réseau à se lancer à ce nouveau projet. « Il faut profiter des opportunités que vous disposez pour mettre en place cette pharmacie de gros mais vous devrez améliorer , le marketing ,  la qualité du service ,des produits pharmaceutiques  et  informatiser le service avec des logiciels adéquats » , ce sont les quelques suggestions que le consultant  a donné aux invités à cette réunion.

Pour financer ce projet, le consultant propose la mobilisation des ressources en provenance des congrégations qui disposent des structures sanitaires ainsi que les Caritas diocésaines sans oublier d’autres services d’Eglise qui le souhaitent. Ils devront travailler  sous forme d’actionnaires  des membres du CAMEC. Pour démarrer, cette structure a une chance de  commencer avec 110 clients au moins,  composés des formations sanitaires agrées  de l’Eglise catholique du Burundi.

Lire la suite...

ODAG – Caritas Gitega inaugure une nouvelle Clinique à l’occasion de la journée mondiale des malades

Envoyer Imprimer PDF

A l’occasion de la journée mondiale  des malades célébrée tout le 11 février de chaque année, les Caritas diocésaines du réseau Caritas Burundi ont initié une série d’activités pour soulager la peine des malades. Des visites aux malades et inauguration de nouvelles formations sanitaires agrées ont été effectuées pour témoigner la charité aux vulnérables défigurés par les maladies.

ntamwaLe  thème cette année est le don de soi au service des plus fragilisés. « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » (Mt 10, 8). Cette a été créée en 1992 par le Pape Jean-Paul II, est célébrée chaque année, le 11 février, jour de la fête de Notre-Dame de Lourdes. « La maladie et la souffrance peuvent parfois bouleverser nos vies ou celles de nos proches: pour nous encourager à donner de notre temps, soutenir les malades, être attentif à leurs besoins », disait le Pape Jean Paul II. Pour faire une contribution dans le domaine de la santé publique, ODAG – Caritas Gitega a inauguré lundi le 11 février une clinique médicale dénommée «  Clinique Saint Willibald et Sainte Walburga de Bugendana » dans la province de Gitega. Ce nouvel hôpital a une capacité d'accueil  de 36 chambres individuelles,  avec une salle commune de 14 lits.Cette nouvelle structure de l’Eglise Catholique compte un personnel composé de 2 médecins, 10 infirmiers, 2 laborantins, 2 gestionnaires et 4 travailleurs

Mise à jour le Mercredi, 13 Février 2019 12:42 Lire la suite...

La famine de nouveau à Kirundo, à l’origine des mouvements d’exil depuis le début de l’année 2019

Envoyer Imprimer PDF

 Suite  à la sécheresse prolongée qui a frappé certaines communes de la province de Kirundo depuis le mois de septembre jusqu’en décembre 2018, la majorité des ménages des communes de Busoni, Bugabira et Kirundo n’ont pas pu avoir des récoltes et cela les a plongés dans une famine extrême.

secheresseD’après les informations recueillies auprès de  nos Caritas locales dans la province de Kirundo, des centaines de personnes ont fui leurs ménages essentiellement dans la commune de Busoni proche du Rwanda au nord du Burundi. La majorité s’est dirigée dans les communes voisines mais une centaine est partie au Rwanda selon les informations avancées par les sources  locales.

Les personnes qui quittent ces communes disent ne rien avoir à manger car ils n’ont pas eu des récoltes pour la première saison culturale car ils n’ont pas eu des pluies tout le dernier trimestre de l’année 2018.

Parmi les trois communes de la province de Kirundo qui ont été sérieusement affectée, la Commune de Busoni est la plus touchée. Au moins 14 collines de cette commune ont été sérieusement affectées et les ménages n’ont rien à manger.   Selon l’administrateur de cette commune, sur la colline  Rwibikara dans la  zone Gisenyi au moins  100 personnes ont fui la disette qui sévit dans cette localité.

La population de ces communes demande une aide d’urgence pour leur permettre de se stabiliser mais aussi des semences car si par chance, il y aurait des pluies dans les prochains jours,   ils ne seront pas capables de cultiver car ils n’ont plus de stock.

Lire la suite...

A l’occasion d’échanges de vœux 2019, l’Evêque Président rappelle le fondement de Caritas

Envoyer Imprimer PDF

Autour de l’Evêque président de Caritas Burundi, les membres du comité exécutif et le personnel de Caritas Burundi se sont rencontrés jeudi 31 janvier 2019 pour échanger les vœux de l’année 2019. Cette rencontre qui est devenue une habitude chaque début d’année est une occasion d’évaluer le pas franchi pour l’année précédente et se fixe de nouveaux objectifs pour l’année en cours.

bonnane 20190

Dans une ambiance de fête, les membres du personnel et la direction de Caritas Burundi ont accueilli les membres du comité exécutif conduit par l’Evêque président de Caritas Burundi dans les jardins de la paroisse Cathédrale Régina Mundi.

Dans son message d’accueil, le Secrétaire Général de Caritas Burundi Abbé Jean Bosco Nintunze a souhaité la bienvenue à ces invités ainsi que les vœux 2019. Il a en outre rappelé les grands moments qui ont marqué Caritas Burundi durant l’année 2018. L’accueil des réfugiés et rapatriés , le partage de la joie avec les plus démunis dans le domaine des urgences et accompagnement social, sans oublier la lutte contre le paludisme dans le domaine de la santé , la protection de la nature et la lutte contre l’insécurité alimentaire pour ne parler que ceux-là.

« Cette nouvelle année coïncide avec la  clôture de notre plan stratégique de 4 ans et cela nous ouvre un autre chantier qui va  de 2020 à 2024. Nous devons donc avec nos partenaires  et nos bénéficiaires élaborer un nouveau plan Stratégique pour cette période à venir», va-t-il indiqué en invitant tout le monde à contribuer pour la préparation de ce plan.

Mise à jour le Lundi, 04 Février 2019 07:20 Lire la suite...

Page 5 sur 19

REVE, VISION ET MISSION DE CARITAS BURUNDI

RÊVE: Nous rêvons d'une société réconciliée où la dignité humaine est suprême, les droits de chacun promus (particulièrement les plus pauvres, les exclus et les opprimés) et l'environnement respecté.
VISION: Etre une organisation forte et dynamique, capable de contribuer à l'avènement d'une société réconciliée. MISSION: Secourir les pauvres, sensibiliser les autres à l'amour des pauvres, appuyer le développement des ménages et des organisations des producteurs.