SITE DU RESEAU CARITAS BURUNDI

Caritas Burundi sensibilise les leaders religieux à la lutte et la prévention contre Covid-19

Envoyer Imprimer PDF

Avec l’appui de Bade-Wurtemberg à travers l’organisation allemande SEZ, Caritas Burundi a organisée une journée de sensibilisation aux leaders des différentes confessions religieuses actives dans la ville de Bujumbura pour que ces dernières contribuent dans la sensibilisation à la lutte et à la prévention contre COVID-19. Les burundais sont majoritairement croyant en Dieu et fréquentent tous les dimanches au moins dans les assemblées de prière, raison pour laquelle Caritas Burundi a ciblé ces organisations religieuses pour les rappeler les mesures déjà prises par le ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida mais aussi celles déjà prises par la conférence des Evêques Catholiques pour se protéger et protéger les autres par amour.

confessionsLes curés des différentes paroisses de la mairie de Bujumbura ainsi que les différents responsables des musulmans comme le Mufti représentant de la COMIBU au Burundi, l’Eglise Anglicane, l’Eglise Vivante ainsi que le représentant du ministère de l’intérieur, du Développement Communautaire et de la Sécurité Publique ont participé à cette journée de sensibilisation. Cette séance a vu la participation également des représentants de l’OMS au Burundi.

Lire la suite...

Grace à l’appui de Bade-Wurtemberg à travers l’organisation allemande SEZ, Caritas Burundi organise une sensibilisation aux journalistes contre Covid-19

Envoyer Imprimer PDF

Dans le but de renforcer la sensibilisation de la population burundaise à observer les mesures de protection contre la pandémie COVID-19, Caritas Burundi a organisé un atelier de formation à l’endroit des professionnels des médias. Cette activité de sensibilisation a été menée pour que les journalistes puissent augmenter les contenus médiatiques sur la prévention et la lutte contre cette pandémie qui menace le monde. Des experts du Ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le Sida ainsi que le Secrétaire Général de Caritas Burundi ont été les orateurs du jour pour que ces journalistes puissent avoir un bagage suffisant afin d’affronter cette thématique si sensible.

sez« Nous constatons un certain relâchement dans le respect des mesures de protection et de prévention contre Corona Virus depuis un certain temps et cela peut entrainer la propagation du virus dans cette période de réouverture de l’aéroport de Bujumbura » a dit le Secrétaire Général de Caritas Burundi lors de cet atelier.

Dans sa présentation sur la maladie Covid-19, Dr NDAYITWAYEKO Salvator, médecin du Service des Urgences Epidémiologiques au Ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le Sida a montré que Le Burundi a réalisé 64504 tests à la date du 22 novembre 2020. Ces analyses concernent l’ensemble des tests réalisés sur les cas suspects et les contacts, les voyageurs demandant un certificat de voyage ; ainsi que les tests de contrôle sur les cas positifs sous traitement. Cela a permis de confirmer 673 personnes positives au coronavirus. Il a montré aux journalistes comment se propager la maladie, le traitement et les signes et les symptômes de la maladie.

Lire la suite...

ODEDIM -Caritas Muyinga Contribue à l'éducation des enfants

Envoyer Imprimer PDF

L’ODEDIM en collaboration avec l’UNICEF et l’administration plaident pour une préscolarisation effective en vue de donner la chance aux enfants de la campagne pour avoir accès à cette éducation de base souvent réservée aux enfants des zones urbaines ou à tendance urbaine.  Mercredi, 04 Novembre 2020 dans les enceintes du Lycée Kanyinya, s’est déroulé un atelier de formation et de sensibilisation des représentants de l’administration, administratifs scolaire et religieux pour une préscolarisation effective dans le Diocèse catholique de Muyinga. Dans son mot d’ouverture, le Secrétaire Exécutif de l’ODEDIM a montré que la préoccupation de l’éducation de ces enfants est d’une importance capitale et tout le monde doit s’impliquer pour atteindre des résultats satisfaisants.

educationnDepuis 2012, l’ODEDIM travaille en collaboration avec l’UNICEF en transformant et en équipant les anciennes écoles de la catéchèse réparties sur le territoire du diocèse jusqu’aux succursales en vue d’améliorer les conditions d’apprentissage de ces élèves du préscolaire et des résultats satisfaisants sont parlants. Suite à ce projet, plus de 35 centres constitués de 70 salles de classe sont fonctionnels avec un encadrement de 50 élèves par classe. 70 enseignants ont été recrutés et 12 centres de formation dont 6 à Kirundo réhabilités et équipés en matériel scolaire pour enfant et enseignant. En tout état de cause, il y a eu une acquisition des connaissances et de l’éducation adéquate pour affronter l’enseignement fondamental.

Mise à jour le Jeudi, 19 Novembre 2020 12:55 Lire la suite...

Un dimanche avec les pauvres dans le réseau Caritas Burundi

Envoyer Imprimer PDF

Les membres du réseau Caritas Burundi ont célébré la journée du 15 novembre dédiée aux pauvres par le Pape François. Pour la troisième ce moment de réfléchir sur la pauvreté au Burundi a été vécu dans toutes les paroisses du Pays. « Tends ta main au pauvre », c’est le message du Pape qui appelle le monde entier à célébrer cette journée.  A l’occasion de cette journée, les Caritas paroissiales, diocésaines et le secrétariat ont partage des moments de joie avec les pauvres. Des vivres et non vivres ont été distribués aux plus pauvres et d’autres vulnérables identifiés par les Communautés Ecclésiales de Base.

Caritas Burundi s’est jointe aux Caritas paroissiales de Bukeye et la nouvelle Paroisse de Maramvya c’est dans l’Archi Diocèse de Bujumbura. Le Secrétaire Général de Caritas Burundi accompagnée par une équipe de l’ODDBU – Caritas Bujumbura se sont rendus à Bukeye pour partager la joie aux pauvres de la localité. Pour tendre la main aux vulnérables de Bukeye , une distributions des habits ainsi que le partage d’un repas a été fait. Dans la nouvelle paroisse de Maramvya qui vient de naitre il y a peine un mois, les chrétiens ont célébré cette journée avec une délégation de l’ODDBU Caritas Bujumbura conduite par son Secrétaire Exécutif ainsi qu’une autre équipe de Caritas Burundi avec le Secrétaire Général Adjoint. L’Archevêque de Bujumbura a été représenté par le Vicaire épiscopal de Gihosha et curé de la paroisse Kinama, Monseigneur Jean Louis Nahimana.

Lire la suite...

En marge de la semaine dédiée aux pauvres, Caritas Burundi organise une conférence à l’intention des jeunes

Envoyer Imprimer PDF

Dans le but de renforcer les compétences des jeunes face à la vie, Caritas Burundi a organisée une conférence dédiée aux jeunes burundais pour qu’ils soient compétitives et parviennent à répondre à leurs besoins.  Selon les statistiques, plus de 60% des burundais sont très jeunes, combinés avec les enfants, ils constituent 80% de la population burundaise. Toute cette population doit être nourrie par une minorité des plus âgés ce qui est à l’origine de la pauvreté au Burundi, et il faut inverser la tendance pour réduire la pauvreté dans notre pays.

« Nous organisons pour la troisième fois la journée mondiale des pauvres sur l’appel du Pape et cette année, nous avons pensé spécialement aux jeunes car ils constituent une force majeure pour le développement du pays. C’est par ailleurs un engagement qui est matérialisé par notre plan Stratégique qui donne la place aux jeunes », disait le Secrétaire Général de Caritas Burundi Abbé Jean Bosco Nintunze à l’ouverture de cette conférence dédiée aux jeunes des associations.

jeuneDes thèmes variés ont été développés par des experts pour éclairer les jeunes, Jeunesse et entreprenariat présenté par Munyuwusi Edmond, Conseiller au Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique. La jeunesse est la force du bien et du mal dans le monde et au Burundi, même les bandes armées recrutent parmi cette catégorie, a montré aux participants le conférencier. Cet expert du ministère de l’éducation a montré les différentes opportunités que les jeunes doivent saisir qui sont dans le domaine de l’agri-Elevage, la menuiserie, la maçonnerie, la couture, l’hôtellerie et tourisme, l’informatique etc. Il a signalé également que les communes détiennent des actions dans la nouvelle banque des jeunes, ce qui peut être une opportunité d’accès aux crédits pour les jeunes.

Lire la suite...

Page 8 sur 18