17 novembre 2019: Journée Mondiale des pauvres. Thème:“L’espérance des pauvres ne sera jamais déçue”

SITE DU RESEAU CARITAS BURUNDI

Programme A2P-DIRO / Atelier Bilan orienté Capitalisation: Ouverture des travaux à Bingerville (Côte d’Ivoire)

Envoyer Imprimer PDF

L’Atelier Bilan orienté Capitalisation du Programme A2P DIRO, s’est ouvert ce lundi 4 mars 2019 au Centre Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Bingerville en Côte d’Ivoire. Une quarantaine de participants venus de 13 Caritas sur les 14 Parties Prenantes de la phase 2 de ce programme, prennent part à cet atelier qui prendra fin le jeudi le 7 mars prochain.

ouverture 1 laABC table d'honneur« C’est un honneur pour la Côte d’Ivoire d’accueillir sur son sol cet événement important pour l’Eglise Catholique » a dit dans son mot de bienvenue, M. Jean DJOMAN Responsable des Programmes de Caritas Côte d’Ivoire qui s’exprimait au nom du Père Jean Pierre TIEMELE le Secrétaire Exécutif National empêché. Cet atelier a pour objectif de faire le bilan, de tirer des leçons de deux premières phases, celle de 2011 à 2015 qui a accompagné 11 Caritas nationales et la phase 2 (2016-2018) qui a permis d’approfondir le dynamisme et la structuration de 14 Caritas. Et cela  avec vue de se projeter vers l’avenir, que représente la phase 3 du Programme A2P-DIRO. « Ce Programme a introduit, ‘’l’Approche orientée changements’’, qui a placé les Caritas  et le Secrétariat Exécutif de Caritas Africa au cœur du renforcement de leurs capacités institutionnelles. Je souhaite que cet atelier permette ‘’ d’identifier les clés nécessaires pour faire du programme A2P-DIRO un outil pérenne de Développement de nos institutions  » a fait savoir Mme Louise RAPEBACH Chargée de Programme A2P-DIRO.

Lire la suite...

Bulletin d'informations de Caritas Burundi

Envoyer Imprimer PDF

Chers lecteurs, nous sommes encore une fois ravis de vous parler à travers  notre  bulletin  trimestriel d’informations qui coïncide avec le début de l’année 2019 .Le présent bulletin vous  relate les grands moments qui ont marqué Caritas Burundi le dernier trimestre de  l’année 2018.

mag photo"Lorsque la solidarité fait défaut dans un pays, cela se fait sentir partout dans le monde". Par cette hrase célèbre du Pape François à l’occasion de la journée mondiale de l’alimentation, il  a rappelé au monde entier les valeurs de l’amour et de la solidarité pour réduire la faim qui reste un fléau mondial au moment où d’autres mangent en abondance avec des restes qui peuvent nourrir des milieux des affamés. « L'accès de tout un chacun à une alimentation suffisante est un droit divin », toujours dans l’interpellation de sa sainteté le Pape François.

Face à ce grand défi de la misère que la majorité du burundais fait face. Caritas Burundi a multiplié des occasions de mobilisation sociale pour la solidarité entre chrétiens pour se soutenir mutuellement. C’est dans ce but que la journée mondiale des pauvres a été célébrée partout pour apprendre à se soutenir mutuellement. Par ailleurs, les pauvres peuvent participer eux même dans l’exercice de la charité si une fois la culture de la solidarité et de l’amour entre dans nos gestes habituelles.

Mise à jour le Lundi, 25 Février 2019 14:31 Lire la suite...

La lutte contre la faim et la pauvreté au centre des débats

Envoyer Imprimer PDF

Dans le cadre des conférences débats organisées par Caritas Burundi en partenariat avec la maison de l’Unesco pour la culture de la paix, l’atelier école de la foi et l’Université du Burundi, le thème « lutte contre la faim et la pauvreté au Burundi » était au centre des débats jeudi le 21 février 2019 dans une salle de l’Institut Supérieur du Commerce ISCO en sigle. Des présentations des experts suivis des débats ont été organisées dans le but d’ouvrir l’esprit des jeunes étudiants afin de penser déjà de leur avenir.

pauvret 1 « Le  développement, l’autre de la paix, soyons des acteurs actifs dans la lutte contre la faim et la pauvreté au Burundi ». C’est par ces mots que le Professeur Misago Aloys qu’il a utilisé pour procéder à l’ouverture de cette conférence. Dans son exposé intitulé lutte contre la faim et la pauvreté au Burundi : défis liés au contexte socio –économique, il a montré le niveau alertant de la pauvreté au Burundi avec plus de 64 % des burundais vivant sous le seuil de la pauvreté avec un dixième de la population burundaise vivant avec moins de 9 dollars. Cette situation a comme conséquence le taux de malnutrition le plus bas avec plus de 50 % des enfants qui présentent des retards de croissance suite à une mauvaise alimentation chronique, sans oublier le manque d’accès aux services sociaux de base comme la santé , l’éducation , le logement étc.

Mise à jour le Vendredi, 22 Février 2019 14:32 Lire la suite...

Restitution d’une étude pour la mise en place d’une Centrale d’Approvisionnement en Médicament Essentiels CAMEC -IRAKIZA

Envoyer Imprimer PDF

Dans le but  de mieux organiser la contribution de Caritas Burundi  dans le domaine de la santé au Burundi, cette organisation a commandité une étude auprès d’un pharmacien expert pour préparer une étude afin de mettre en place une centrale d’approvisionnement en médicaments essentiels. Une structure qui permettra de servir les  formations sanitaires de l’Eglise catholiques éparpillés dans tout le pays et d’autres centres de santé publics ou privés.

came 1Suite à une recommandation formulée en novembre 2017 lors des états généraux de la santé, qui recommandait la mise en place d’une pharmacie de gros pour fournir les médicaments de qualité. Caritas Burundi a commandité une étude de faisabilité de ce projet. Le consultant qui a mené cette étude a bien encouragé les membres du réseau à se lancer à ce nouveau projet. « Il faut profiter des opportunités que vous disposez pour mettre en place cette pharmacie de gros mais vous devrez améliorer , le marketing ,  la qualité du service ,des produits pharmaceutiques  et  informatiser le service avec des logiciels adéquats » , ce sont les quelques suggestions que le consultant  a donné aux invités à cette réunion.

Pour financer ce projet, le consultant propose la mobilisation des ressources en provenance des congrégations qui disposent des structures sanitaires ainsi que les Caritas diocésaines sans oublier d’autres services d’Eglise qui le souhaitent. Ils devront travailler  sous forme d’actionnaires  des membres du CAMEC. Pour démarrer, cette structure a une chance de  commencer avec 110 clients au moins,  composés des formations sanitaires agrées  de l’Eglise catholique du Burundi.

Lire la suite...

ODAG – Caritas Gitega inaugure une nouvelle Clinique à l’occasion de la journée mondiale des malades

Envoyer Imprimer PDF

A l’occasion de la journée mondiale  des malades célébrée tout le 11 février de chaque année, les Caritas diocésaines du réseau Caritas Burundi ont initié une série d’activités pour soulager la peine des malades. Des visites aux malades et inauguration de nouvelles formations sanitaires agrées ont été effectuées pour témoigner la charité aux vulnérables défigurés par les maladies.

ntamwaLe  thème cette année est le don de soi au service des plus fragilisés. « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » (Mt 10, 8). Cette a été créée en 1992 par le Pape Jean-Paul II, est célébrée chaque année, le 11 février, jour de la fête de Notre-Dame de Lourdes. « La maladie et la souffrance peuvent parfois bouleverser nos vies ou celles de nos proches: pour nous encourager à donner de notre temps, soutenir les malades, être attentif à leurs besoins », disait le Pape Jean Paul II. Pour faire une contribution dans le domaine de la santé publique, ODAG – Caritas Gitega a inauguré lundi le 11 février une clinique médicale dénommée «  Clinique Saint Willibald et Sainte Walburga de Bugendana » dans la province de Gitega. Ce nouvel hôpital a une capacité d'accueil  de 36 chambres individuelles,  avec une salle commune de 14 lits.Cette nouvelle structure de l’Eglise Catholique compte un personnel composé de 2 médecins, 10 infirmiers, 2 laborantins, 2 gestionnaires et 4 travailleurs

Mise à jour le Mercredi, 13 Février 2019 12:42 Lire la suite...

Page 8 sur 22

REVE, VISION ET MISSION DE CARITAS BURUNDI

RÊVE: Nous rêvons d'une société réconciliée où la dignité humaine est suprême, les droits de chacun promus (particulièrement les plus pauvres, les exclus et les opprimés) et l'environnement respecté.
VISION: Etre une organisation forte et dynamique, capable de contribuer à l'avènement d'une société réconciliée. MISSION: Secourir les pauvres, sensibiliser les autres à l'amour des pauvres, appuyer le développement des ménages et des organisations des producteurs.