SITE DU RESEAU CARITAS BURUNDI

ODEDIM Caritas Muyinga contribue à la réhabilitation des infrastructures publiques

Envoyer Imprimer PDF

Grace l’appui financier de l’Unicef, ODEDIM – Caritas Muyinga a réhabilité 12 salles de classe et 6 blocs sanitaires pour la formation maternelle. Cet appui a touché les succursales de Buhoro en commune Bwambarangwe, Kigoma en commune Bugabira, Gitete en commune Busoni, Burarana en commune Vumbi, Sasa en commune Ntega et Rungazi en commune Gitobe de la province Kirundo. Des cérémonies de réception officielles ont été organisées dans la semaine du 14 au 20 septembre 2020.  Pour faire face à la question du manque d’eau, Ces ouvrages sont équipés   des Systèmes de Collecte des eaux pluviales (SCEP) dans des locaux anciennement réservés au catéchuménat (YAGAMUKAMA). 

infrastrucfureLes cérémonies de remise de ces infrastructures ont été rehaussées par la présence d’une délégation du Ministère de l’Education et de la recherche scientifique, du Conseiller Economique du Gouverneur de Province Kirundo, du Conseiller social de l’Administrateur de Ntega, du Conseiller de la Direction Provinciale, les DCE des communes Ntega et Gitobe, une délégation de l’UNICEF et une délégation importante de l’ODEDIM et du Bureau Pastoral conduites par Monseigneur Protais NKURIKIYE le Vicaire Général de l’Evêque du Diocèse Catholique de Muyinga.

 Les cérémonies ont débuté par une visite guidée des infrastructures pour vérifier s’il y a quelques imperfections à corriger de la part de l’entreprise ayant gagné le marché de réhabilitation et se sont poursuivies jeudi par une cérémonie officielle de clôture des activités de réception qui ont eu lieu à l’ECOFO SASA en commune Ntega.

Lire la suite...

Abbé Anicet Shumbusho , un nouveau Secrétaire Exécutif de l’ODDBU CARITAS BUJUMBURA

Envoyer Imprimer PDF

L’organisation diocésaine pour le développement de Bujumbura ODDBU- CARITAS Bujumbura est actuellement dirigée par un nouveau Secrétaire Exécutif après 12ans qu’elle était administrée par abbé Alphonse NDABISERUYE. C’est en date du 15/09/2020 ou une remise et reprise entre Abbé Anicet SHUMBUSHO Secrétaire Exécutif entrant et Abbé Alphonse NDABISERUYE Secrétaire Exécutif sortant, a eu le jour sous la supervision de MGR vicaire Général Anatole RUBERINYANGE et entouré de l’Abbé Emmanuel HATUNGIMANA Secrétaire Exécutif Adjoint de l’ODDBU, Abbé Pierre MANIRAGARURA Econome Général et abbé Epitace NGENDAKURIYO   Econome Adjoint.

remiseeL’évènement, de remise et reprise a commencé par la prière suivie de la présentation de l’organisation, des activités et l’apostolat de l’ODDBU Caritas Bujumbura dans son ensemble. Un livre constitué par les différents documents de la vie globale de l’ODDBU CARITAS BUJUMBURA comme entre autres la mission et la vision de l’organisation, les différents départements, les projets en cours, la situation financière, ainsi que les perspectives d’avenir est remis au nouveau dirigeant de l’ODDBU.

Le vicaire Général Mgr Anatole RUBERINYANGE nous a fait savoir que l’apostolat de l’ODDBU Caritas Bujumbura et de proclamer avec Amour la bonne nouvelle, tout en venant en aide aux vulnérables afin de les amener à leur auto développement, assister les victimes des catastrophes, contribuer à la protection de l’environnement soutenir les agriculteurs et les éleveurs à améliorer leur pratique agricole et d’élevage, ainsi qu’assurer  le renforcement des capacités par des formations conscientisantes dans le but du développement durable tout en se basant sur les 5 valeurs principales de Caritas Internationalis « la dignité é de la personne humaine, l’option préférentielle pour les pauvres , la destination universelle des biens de la terre , la solidarité et la conservation de la planète ».

Lire la suite...

Les premières pluies font des dégâts à Muyinga dans le site des Batwa à Ruganirwa

Envoyer Imprimer PDF

ODEDIM – Caritas Muyinga lance une alerte en faveur des ménages du site de Ruganirwa dans la commune de Muyinga à quelques kilomètres du centre urbain de la Province de Muyinga. Ce site qui abrite plus de 168 ménages Batwa a été victime des pluies mêlés de vents violents qui se sont abattus sur la localité c’était lundi le 21 septembre 2020.

degats village batwasiteComme on le dit, le malheur ne vient jamais seul ces vents violents ont empiré une situation des ménages déjà vulnérabilisés par une misère sans noms. Plus de 29 ménages de ce site n’ont plus d’abris suite à cette catastrophe. Leurs maisons ont été totalement démolies. Les toits pour ceux qui avaient des maisons plus moins dures ont été emportés tandis que les maisons en pailles ont été totalement démolies. Les cultures ont été également emportés par ces pluies avec des vents violents.

Mise à jour le Mardi, 22 Septembre 2020 14:37 Lire la suite...

Les conditions de vie dans le village de Nkurye dans la Commune de Giharo sont très alarmantes

Envoyer Imprimer PDF

La Commune de Giharo dans la province de Rutana est l’une des principales destinations des rapatriés burundais. Depuis le début du mouvement de retour au Burundi, cette commune compte jusqu’aujourd’hui plus de 6566 soit 816 ménages qui sont retournés depuis le mois de septembre 2017. Le curé de la paroisse Giharo Abbé Timothé Hatungimana lance un appel vibrant pour le soutien des ménages de la localité qui sont très pauvres dont leur dignité laisse à désirer. Les familles n’ont ni abris, ni accès aux soins de santé, ni accès à la nourriture, les enfants ne vont pas à l’école.

nkuryeGuidé par le curé de la paroisse Giharo, Caritas Burundi s’est rendue dans le village de Nkurye qui abrite une grande partie des rapatriés en provenance de la Tanzanie. Les conditions de vie dans ce village sont très déplorables, la paroisse se dit très dépassée par les sollicitations des pauvres de la localité. Les rapatriés ont regagné leurs anciennes maisons mais qui sont sur le point de tomber, certains ayant retrouvé leurs maisons sans toitures avec une partie du matériel vendu. A part la question du logement qui se pose, cette population n’ont pas d’espace à cultiver et souffre énormément du manque de nourritures. Suite à la promiscuité, les familles vivant dans le village de Nkurye vivent le vagabondage sexuel et la pratique de la polygamie est à l’origine des conflits entre ménages de la localité.

Mise à jour le Mardi, 15 Septembre 2020 09:28 Lire la suite...

Les membres du réseau Caritas Burundi s’approprient le Plan Stratégique 2020-2023

Envoyer Imprimer PDF

Caritas Burundi a organisé une retraite d’appropriation du Plan Stratégique 2020-2023 dans la province de Kayanza au centre de Muyange. La rencontre a réuni la direction du Secrétariat National de Caritas Burundi, les membres du personnel ainsi que les Secrétaires Exécutif de 8 Caritas diocésaines membres du réseau en date du 14 au 18 septembre. Avoir une vision commune pour 4 prochaines années pour améliorer le Service que nous rendons aux pauvres a-t-il indiqué le Secrétaire Général de Caritas lors de l’ouverture de l’atelier. En marge de cette rencontre, des partenaires ont été invités pour faire des exposés sur certaines thématiques qui sont dans le nouveau plan Stratégique.

muyangee« Comment sauvegarder l’identité Caritas pour avoir une vision commune afin d’assurer une meilleure coordination du réseau Caritas pour la durabilité des interventions Caritas et réduire la pauvreté communautaire en collaborations avec les autres acteurs ». Telle est la question qui a guidé les échanges des participants durant les cinq jours d’analyse et de réflexion sur la manière de renforcer l’action Caritas au Burundi. Après avoir évalué le niveau de réalisation du Plan Stratégique 2016-2019, les membres du réseau Caritas Burundi se sont imprégnés du contenu du nouveau plan Stratégique qui va couvrir la période de 2020-2023. Identité et professionnalisme à tous les niveaux, renforcer la protection sociale et sauver des vies en cas d’urgences humanitaires, contribuer à la réduction de la morbi-mortalité de la population, assurer la protection de l’environnement, la sécurité alimentaire et la résilience économique, renforcer et améliorer les infrastructures sociales de base et enfin promouvoir la communication, le partenariat et les opportunités de mobilisation des ressources.

Des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de l’ancien Plan Stratégique ont été objet de discussion pour en tirer des leçons et des recommandations dans l’avenir pour être plus efficace.

Lire la suite...

Page 1 sur 8

  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  5 
  •  6 
  •  7 
  •  8 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »

MOBILISATION INTERNE ET EXTERNE DES FONDS COVID-19

Caritas Burundi voudrait lancer une Campagne de mobilisation des fonds pour la prévention de la COVID-19 dans les communautés rurales. Le compte est : BANCOBU n° 0030080201105-67 intitulé Prévention Contre COVID-19
Depuis le mois de décembre 2019, le monde fait face à la pandémie de la maladie à coronavirus. Jusqu’en Juin 2020, plus de 7 millions de cas ont été déclarés dans le monde dont 3,563,263 étaient guéris et 409,459 malheureusement décédés (source : https://www.worldometers.info/coronavirus/consulté en juin 2020). Ce chiffre ne reflète qu'une partie du nombre de cas réels, du fait des difficultés de diagnostic dans beaucoup de pays notamment ceux à faibles revenus. Depuis le 31 mars 2020, le Burundi a enregistré les premiers cas testés positifs à la maladie à COVID-19 selon une déclaration faite par le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida. Jusqu’au mois de Juin, plus de 100 cas ont été déclarés officiellement par le ministère de la santé publique et de la lutte contre le VIH Sida. Ces chiffres peuvent être minimes suites aux raisons ci-haut évoquées. Caritas Burundi s’est engagée à appuyer le gouvernement dans ses efforts de lutte contre cette pandémie par la sensibilisation des communautés et la prévention du Covid-19 de son personnel ainsi que du personnel des Caritas diocésaines et du Personnel des formations sanitaires du réseau et du personnel de certaines institutions de l’Eglise Catholique au Burundi.