SITE DU RESEAU CARITAS BURUNDI

APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D’UN(E) SUPERVISEUR(E) ET D’UN(E) CHARGEE DE STOCK DANS LE CADRE DU PROJET «DISTRIBUTION DES VIVRES ET NON VIVRE DANS LES SITES DE TRANSIT DES RAPPATRIES BURUNDAIS»

Envoyer Imprimer PDF

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet dénommé « Distribution des vivres et non vivre dans les sites de transit des rapatriés Burundais », Caritas Burundi lance un avis d’appel d’offre pour le recrutement d’un(e) superviseur(e) et d’un(e) chargé(e) de stock. Vous pouvez accéder aux   termes de référence complets de cet avis d’appel d’offre en visitant le lien :  Télécharger

Mise à jour le Jeudi, 01 Février 2024 16:23

Nativité du Christ : Caritas Burundi organise une retraite spirituelle à son personnel

Envoyer Imprimer PDF

          article6

La séance a eu lieu au Sanctuaire de la Vierge Marie au Mont Sion Gikungu à Bujumbura vendredi le 25 Décembre 2023. Dans son enseignement de près de deux heures, le Curé du Sanctuaire, Abbé Longin NTIRANYIBAGIRA a expliqué que le « travail » est un signe de l’alliance et de la confiance entre Dieu et l’homme. Cette retraite se place dans le cadre de la préparation de la célébration de la nativité du Christ et de la formation du Cœur.

C’est devenu une tradition. Caritas Burundi organise chaque fois à la veille de Noel une séance de retraite à son personnel en vue de lui permettre à se préparer à bien célébrer la nativité du Christ. Pour l’année 2023, cette séance de recollection a été centrée sur le concept « du travail »

Dans son enseignement qui a duré près de deux heures, le Curé du Sanctuaire de la Vierge Marie au Mont Sion Gikungu, Abbé Longin NTIRANYIBAGIRA a indiqué que le travail n’est pas de la peine mais plutôt une bénédiction que l’homme a eue quand Dieu lui a confié la responsabilité de cultiver le Jardin d’Eden. Le Travail, a-t-il poursuivi, est donc un moyen de sanctification.

« La création sans le travail est un désert. Le travail, c’est la bénédiction et le signe de l’alliance et de la confiance entre Dieu et l’homme », a encore une fois précisé Abbé Longin NTIRANYIBAGIRA.

En faisant allusion aux souffrances qu’endure la femme lors de l’accouchement, le Curé du Sanctuaire de la Vierge Marie au Mont Sion Gikungu a également fait comprendre au personnel de Caritas Burundi que le Travail consiste à donner la vie. Ainsi donc, tout ce que nous faisons, nous devons d’abord réfléchir s’il donne la vie ou pas : « Quand nous accomplissons le travail, nous faisons intervenir la tête, le cœur et les bras. Ce que nous projetons faire, nous devrions s’interroger s’il donne la vie ou pas. Cela implique alors l’intervention de la tête et du cœur ; les bras interviennent quant à eux pour l’exécution du travail. Ce sont des imprimantes mettant en œuvre les choses qui sont passées dans la tête et dans le cœur »

Au-delà de cette interrogation pour savoir si le travail donne la vie ou pas, Abbé Longin NTIRANYIBAGIRA, indique que la bonne collaboration entre les collègues est la clé conduisant au succès du travail.

« Voici Seigneur ma journée devant moi. Ne me suis-je pas trop refugié sur la touche, critiquant les efforts des autres, les deux mains dans la poche ? Ai-je bien tenu ma place ? Ai-je bien reçu la passe de mon voisin et celle des autres tout au bout de la pelouse ? Ai-je bien servi mes équipiers sans jouer trop personnel ? Ai-je bien construit le jeu pour que la victoire soit obtenue et que tous y contribuent ? », a -t-il fait remarquer en s’appuyant sur cette prière de l’écrivain et Père catholique Français, Michel QUOIST.

De cette manière, a-t-il renchéri, le travail est donc la source pure du bonheur et de la dignité de la personne humaine. « Des sources de bonheur, elles sont légion. Les unes sont claires et pures ; les autres sont troubles et corrompues. Le travail fait parti des sources pures de bonheur. », a-t-il ajouté, en précisant que la dignité de la personne humaine réside dans sa capacité de rendre les autres heureux par son service, donc par son travail.

S’exprimant en marge de la messe d’action de grâce qui a suivi cette séance de retraite, le Secrétaire Général de Caritas Burundi, Abbé Jean Baptiste HAKIZIMANA a remercié le Curé du Sanctuaire de la Vierge Marie au Mont Sion Gikungu pour la qualité de l’enseignement qu’il a dispensé. Il a réitéré son souhait d’organiser encore une fois à ce lieu d’autres séances de retraite

Mise à jour le Vendredi, 29 Décembre 2023 10:44

Forum Pays, édition 2023 : Les Partenaires apportent des contributions pour enrichir le Plan Stratégique 2024-2030

Envoyer Imprimer PDF

            article 1

Organisées les 18 et 19 Décembre 2023 au Mont Sion Gikungu à Bujumbura, les assises annuelles du Forum Pays, édition 2023 auront été une bonne occasion pour Caritas Burundi de recueillir auprès de ses partenaires des contributions visant à enrichir son document de référence et d’orientation stratégique pour la période 2024-2030. Cette rencontre de haut niveau a vu la participation du Nonce Apostolique au Burundi, Son Excellence Monseigneur Dieudonné DATONOU, des Pères Evêques, du Président de Caritas Africa, Monseigneur Pierre CIBAMBO, des Représentants du Gouvernement de la République du Burundi ainsi que les Représentants des Caritas de la RDC ,  du Rwanda et des Caritas Soeurs.

Dans son allocution de bienvenue, le Président de Caritas Burundi et Evêque du Diocèse de NGOZI, son Excellence Monseigneur Georges BIZIMANA a indiqué que le Forum Pays, édition 2023 constitue un cadre d’échanges et de réflexions sur la contribution des Caritas sœurs, et des autres partenaires pour que les interventions du réseau Caritas puissent être bien consolidées et harmonisées et ainsi porter des fruits tangibles.

Après avoir rassemblé les contributions des différents acteurs et de toutes instances de l’organisation, le Réseau Caritas Burundi a jugé opportun de centrer le Forum Pays, édition 2023 sur son nouveau Plan Stratégique 2024-2030 en vue non seulement de permettre aux partenaires de donner leurs contributions mais aussi de constater les axes auxquels ils pourront s’aligner et appuyer les interventions de Caritas Burundi.

« Le Plan Stratégique auquel nous allons proposer des actions prioritaires sera un outil incontournable de partenariat à tous les niveaux pour venir au secours de nos populations victimes de la situation de pauvreté dont souffre notre pays, des victimes des calamités et des changements climatiques causée par une recherche effrénée du gain », a précisé le Président de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi, son Excellence Monseigneur Bonaventure NAHIMANA dans son discours d’ouverture des travaux de l’atelier Forum Pays , édition 2023, ajoutant que tous ces efforts n’ont qu’une finalité, la dignité de la personne humaine dans son ensemble.

Les présentations ayant meublé les deux jours consacrés à ce forum ont porté sur le Plan Stratégique de Caritas Burundi pour la période 2024-2030 ;la problématique de la pauvreté au Burundi et les voies possibles de solutions ; la problématique de la sécurité alimentaire et de la nutrition au Burundi et les pistes de solutions ;  la problématique de la protection de l’environnement ;  la problématique de la santé et ses pistes de solutions ainsi  que la contribution des Caritas Sœurs et des autres Partenaires à l’accomplissement de la mission du Réseau Caritas Burundi.

Réagissant sur la présentation en rapport avec la Contribution des Caritas Sœurs et des autres partenaires, le Nonce Apostolique au Burundi, Monseigneur Dieudonné DATONOU a indiqué que les interventions des Caritas doivent se faire en observant de manière stricte les trois principales dimensions de la mission de l’Eglise.

« Harmoniser, coordonner l’évangélisation, la célébration de la liturgie et le service de l’assistance aux pauvres, c’est le principe de base de toute intervention. Pour concilier le service de la parole de Dieu et l’assistance sociale, nous devons nous rappeler à chercher à comprendre qui nous sommes pour savoir ensuite ce que nous devons faire et pourquoi », a-t-il fait comprendre, avant de préciser que l’ambition de l’Eglise n’est pas d’éradiquer la pauvreté mais plutôt d’inciter les Etats à inventer d’autres approches de lutte contre la pauvreté.

« Nous ne devons pas oublier que certaines institutions consolidées aujourd’hui en Europe dans le domaine de l’assistance comme l’assurance, la protection sociale, les écoles, les hôpitaux sont nées d’abord du service de la charité de l’Eglise », a ainsi conclu le Nonce Apostolique au Burundi, Monseigneur Dieudonné DATONOU. Il n’a pas manqué de féliciter le Secrétariat Général de Caritas Burundi pour avoir bien organisé ces assises du Forum Pays, édition 2023 sous le thème : « Plan Stratégique 2024-2030 du Réseau Caritas : outil stratégique d’appui aux partenariats, au développement socio-économique des plus vulnérables et à la lutte contre la pauvreté »

S’exprimant en marge du Forum aux questions de la presse, le Secrétaire Général de Caritas Burundi, Abbé Jean Baptiste HAKIZIMANA s’est réjoui des grandes conclusions de cette rencontre. Il a ainsi indiqué que les recommandations et. Les suggestions recueillies auprès des partenaires permettront d’enrichir le Plan stratégique qui va guider les interventions de Caritas Burundi pour les six prochaines années.

Les travaux de ces assises ont été clôturés par le Vice- Président de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi et Evêque du Diocèse de Bururi, son Excellence Monseigneur Salvator NICITERETSE.    

Mise à jour le Dimanche, 24 Décembre 2023 17:29

RECRUITMENT NOTICE: Extension of the deadline for applications

Envoyer Imprimer PDF

Caritas Burundi is recruiting a Malaria Program Director for an anticipated USAID bilateral community health activity in Burundi. The purpose of this five-year project is to accelerate reductions in maternal, newborn, and child morbidity and mortality through increased community engagement in malaria surveillance and response and the increased access to and availability of quality maternal, newborn, and child health, family planning messages, communication and information.

The detailed Terms of Reference are available on the bulletin board located at the entrance of Caritas Burundi as well as on its website www.caritas-burundi.org

Application files must include: a detailed Curriculum Vitae with 3 names of reference people, a cover letter addressed to the General Secretary of Caritas Burundi, diplomas and certificates of services rendered. They will be deposited in a closed envelope with mention of the position at the national headquarters of Caritas Burundi located in Bujumbura, MUKAZA Commune, Rohero Zone, Avenue du Grand Séminaire 03B.

Applications can also be sent via the following e-mail address:

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.           

The deadline for applications initially scheduled for December 08, 2023 at 3 p.m. is extended by one month. Therefore, the new date for the submission of applications is set no later than January 08, 2024 at 9 a.m. sharp.

 

Citizens of Burundi are encouraged to apply. Third Country Nationals and other expats are also eligible for this role.

 

Only shortlisted candidates will be contacted.

NB: The TDRs can be downloaded from this link: Download.

Mise à jour le Mercredi, 06 Décembre 2023 08:26

RECRUITMENT NOTICE: Extension of the deadline for applications

Envoyer Imprimer PDF

Caritas Burundi is recruiting a Chief of Party (CoP) for an anticipated USAID bilateral community health activity in Burundi. The purpose of this five-year project is to accelerate reductions in maternal, newborn, and child morbidity and mortality through increased community engagement in malaria surveillance and response and the increased access to and availability of quality maternal, newborn, and child health family planning messages, communication and information.

The detailed Terms of Reference are available on the bulletin board located at the entrance of Caritas Burundi as well as on its website www.caritas-burundi.org

Application files will be deposited in a closed envelope with mention of the position at the national headquarters of Caritas Burundi located in Bujumbura, MUKAZA Commune, Rohero Zone, Avenue du Grand Séminaire 03B.

Applications can also be sent via the following e-mail address:

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.           

The deadline for applications initially scheduled for December 08, 2023 at 3 p.m. is extended by one month. Therefore, the new date for the submission of applications is set no later than January 08, 2024 at 9 a.m. sharp.

Citizens of Burundi are encouraged to apply. Third Country Nationals and other expats are also eligible for this role

Only shortlisted candidates will be contacted.

NB: The TDRs can be downloaded from this link: Download.

Mise à jour le Mercredi, 06 Décembre 2023 08:22

Page 2 sur 30