Nous nous proposons avec le Pape Francois, d'entrer en dialogue avec tous au sujet de notre maison commune

JA slide show

CARITAS BURUNDI VOUS SOUHAITE UN BON TEMPS DE CARÊME.

SITE DU RESEAU CARITAS BURUNDI

Caritas Burundi célèbre la fête du travail et des travailleurs avec des invités de marque venus d’Allemagne

Envoyer Imprimer PDF

La fête du travail et des travailleurs  à la Caritas Burundi a été très agréable pour le 1er mai 2017.Autour du partenariat avec l’Université du Burundi dans sa faculté d’ISCO et une organisation  allemande « fondation de Badden Wurttemberg pour la Coopération et le Développement  SEZ », le personnel et les invités  étaient tous  ensemble dans un endroit calme tout près du Lac Tanganyika dans le sud du pays à Nyanza Lac à plus de 120 km de Bujumbura la Capital. Autour d’un verre, les échanges étaient conviviaux pour feter le partenariat et la fête du travail et des travailleurs.

photo partenariat

Avec ce partenariat, Caritas –Université du Burundi et Cette organisation allemande, un programme d’éducation à la paix sera mené au Burundi ou la paix a été toujours une question délicate depuis l’indépendance jusqu’aujourd’hui.

La fête a été organisée alors que l’abbé secrétaire Général de Caritas Burundi venait d’une mission de travail avec les autres Caritas Africaine au Sénégal. Lors de cette mission, la question de partenariat a été encore une fois abordée. « Ce que nous sommes en train de faire aujourd’hui en présence des représentants  de l’Université du Burundi avec ceux de cette organisation allemande qui va nous soutenir dans ce programme rentrent déjà dans le cadre du partenariat » a dit l’abbé secrétaire Général de Caritas Burundi Jean Bosco Nintunze.

Les invités à ces cérémonies ont remercié Caritas Burundi pour l’accueil très chaleureux et ont promis  de soutenir Caritas Burundi via son programme qui va concerner l’organisation des conférences sur la paix. Le représentant de cette organisation allemande  Philipp Keil a félicité Caritas Burundi pour ses réalisations, raison pour laquelle, elle sera disponible pour soutenir Caritas Burundi.

alt

Caritas Burundi est là pour témoigner  de l’engagement de l’église Catholique en faveur des pauvres et des vulnérables qui est la mission de l’Eglise Catholique du Burundi a ajouté l’Abbé Secrétaire Général de Caritas Burundi lors de son discours d’accueil de ces invités. Une nouvelle approche sera intégrée dans nos plans  pour réaliser des activités  qui ont un impact visible.

La fête du travail et des travailleurs  dédiée  à saint Joseph est un honneur pour toute personne qui veut valoriser son travail et surtout le travail en faveur des pauvres qui est fait par les Caritas.

Mise à jour le Mardi, 02 Mai 2017 14:11

Les projets exécutés par Caritas Burundi ont un impact palpable sur la vie de la population, la production a augmenté dix fois

Envoyer Imprimer PDF

La Caritas du diocèse de Rutana dans ses activités de développement s’investit dans le domaine de la sécurité alimentaire depuis quelques années. 12 000 ménages ont bénéficiés des vaches , chèvres et  semences  dans le cadre du  projet de productivité  et de développement des marchés agricoles PRODEMA dont Caritas Burundi a exécuté dans ce Diocèse , des résultants à la contribution de la sécurité alimentaire sont visibles. Les revenus ont été augmentés de même que la production agricole.

C’est le témoignage de  monsieur Nizigiyimana Claver originaire de la zone Gitaba dans la province de Rutana. Aujourd’hui, il est   propriétaire d’une vache moderne qui produit au moins 8 litres du lait par jour avec une grande quantité du fumier qui lui aide à entretenir ses champs. 

rutana photo


« Depuis que j’ai cette vache moderne, la vie a changé, avant la production était très insuffisante, avec cette vache, ma production agricole a passé de 40 kg de mais jusqu’à plus de 400 kg , aujourd’hui une production de banane  est satisfaisante vous le voyez vous-même . Mes enfants boivent du lait grâce à cette vache que j’ai obtenu dans ce projet.

Quand les voisins sont malades, ils viennent me demander du lait. Et aujourd’hui moi j’ai déjà  donné une génisse  aux autres qui n’en avaient pas comme c’était prévus  dans ce projet. »



Ces paysans de Rutana se sont regroupés dans une association dénommée « Yaga Inka » et ils se sont donnés l’objectif de se donner entre eux une vache en vue de  se renforcer économiquement. Ils demandent  à être assistés pour avoir l’élevage du petit bétail pour compléter l’élevage des vaches.

Mise à jour le Mercredi, 26 Avril 2017 13:00

Le centre de Mutoyi de l’Archi diocèse de Gitega avec un grand projet de poules pour réduire l’insécurité alimentaire

Envoyer Imprimer PDF

L’archi-diocèse de Gitega est depuis beaucoup des années engagé dans la promotion de la bonne santé avec beaucoup des projets de lutte contre l’insécurité alimentaire. C’est dans ce cadre que le grand centre de Mutoyi a été érigé dans la paroisse de Mutoyi en commune de Bugendana au centre du Burundi.

A une vingtaine de Kilomètres du centre de Gitega, le centre importe des poules en provenance de l’Europe en Italie afin de les distribuer dans les communautés. Deux catégories de poules sont élevées dans ce centre de l’Archi diocèse de Gitega. Il s’agit des poules pondeuses et des poules pour la production de la viande. Le centre se spécialise dans la production des petits poussins que les habitants viennent acheter pour aller chez eux les revendre ou faire de grands poulailles.


poule slide

 A coté de cette multiplication des poules, le centre se charge aussi de donner un marché pour l’écoulement des œufs et de la viande produit par les habitants proche de Mutoyi. Les paysans producteurs des œufs les acheminent au centre pour aller les revendre dans les centres baptisés Mutoyi dans la ville de Bujumbura et ailleurs.

Le centre est très attractif, car des paysans venus des provinces voisines viennent pour y chercher des poussins. C’est un témoignage d’un jeune homme rencontré dans la paroisse de Mutoyi qui était venu s’approvisionner en poussins. 

« Moi je suis natif de la commune Kiganda de la province de Muramvya, depuis mon enfance, je viens m’approvisionner en petits poussins que je vais en retour les vendre chez moi. Les poules de ce centre sont très appréciées  car elles sont très productives ».A part les clients en provenance de Muramvya , le centre reçoit des gens qui proviennent des provinces de Ruyigi, Karuzi et Mwaro.

Le centre est aussi impliqué dans des projets d’agriculture d’autant plus que la région de Kirimiro est une région d’agriculture par excellence. Quelques champs modernes ont  été implantés dans ce centre pour que les paysans voisins du centre aient des modèles des champs modernes. Le centre produit également du tourteau qui est consommé par les poules mais aussi qui est vendu aux éleveurs. Ce tourteau est produit à base du mais qui est fourni quotidiennement par les paysans de la région et qui viennent à la fin du mois pour recevoir de l’argent à la paie.    

alt

Le centre de Mutoyi  a  été créé en 1971 au moment ou les voisins de Mutoyi étaient ménacés par des maladies liées à la malnutrition .Depuis que le centre a été créé, la santé des voisins  a été améliorée car ils ont pu avoir une alimentation équilibrée.

Mise à jour le Lundi, 24 Avril 2017 09:36

Le diocèse de Muyinga s’investit dans la sécurité alimentaire avec le Centre Agro pastoral de Mutwenzi de la paroisse Kanyinya

Envoyer Imprimer PDF

Le centre Agro pastoral de Mutwenzi de la paroisse Kanyinya en province de Kirundo dans le diocèse de Muyinga est un centre de rayonnement agro pastorale de l’église catholique du Burundi. Créé en 1995, le centre est très actif dans la formation agro pastorale des paysans de la région du nord ainsi que la transformation agricole pour pallier au problème de  marchés. Le centre se trouve au bord du lac Rwihinda .Il possède des champs modernes et un élevage  de qualité que les paysans et d’autres chrétiens de la région viennent voir afin de pouvoir s’organiser chez eux.


photo vache mutwenzi

Deux types d’élevage ont été développés, l’élevage des vaches qui produit du biogaz  comme source d’énergie avec un autre type d’ élevage  exclusivement pour la production du lait et du fumier nécessaire pour l’agriculture du centre.

D’après Abbé  Floribert Niyungeko chargé du volet formation au centre,  des habitants du diocèse de Muyinga viennent pendant quelques jours pour apprendre ces techniques agricoles et retournent  chez eux pour apprendre aux autres agri-éleveurs de la région. Ils forment des mini- centre agro pastoraux à l’exemple de ceux qu’ils ont vu au centre de Mutwenzi.

« En 1995, l’évêque d’alors du diocèse de Muyinga Monseigneur NTERERE Jean Berchmans  a constaté que les chrétiens de sa région majoritairement agriculteurs vivent souvent une insécurité alimentaire. Le centre a été  doté des agronomes qui aident dans la formation et l’encadrement de la population. » nous a dit le chargé du volet de la formation.

photo grard mutwenzi

A coté de la formation et de l’encadrement agricole, le centre agro pastorale a initié des projets des transformations des produits agricoles qui ne sont pas consommés dans la région mais qui sont quand même cultivés dans le diocèse .C’est notamment, le tourne sol qui est utilisé dans l’usine pour avoir de nouveaux produit comme l’huile de tourne sol mais aussi avec des dérivés utilisés dans l’alimentation du bétail et vendus aux éleveurs proche du centre comme le dit Abbé Gérard Ngendahayo chargé du volet transformation agricole dans le centre agro pastorale de Mutwenzi .

Le centre Agro pastoral de Mutwenzi transforme également  des ananas pour produire du vin qui est très apprécié « le vin pétillant ».Cette transformation du vin permet aux cultivateurs d’ananas d’avoir un marché d’écoulement de cette denrée qui est produite dans la  province de Muyinga  et dans la province de Kirundo.

photo agri article mutwenzi

Le centre de Muntwenzi est une contribution à la sécurité alimentaire  très appréciée dans la région du nord par la population d’autant plus que cette région est souvent dans l’insécurité alimentaire.

Les rapports récents montrent que les provinces de Kirundo et Muyinga sont dans une insécurité alimentaire très aigue mais les personnes qui sont encadrées par ce centre parviennent à faire face à cette insécurité alimentaire. 

Mise à jour le Jeudi, 20 Avril 2017 13:58

MODIFICATION DU CONTENU DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES (DAO) N° BDI-M-CARITAS-956/02/F/2017

Envoyer Imprimer PDF

En se référant à l’article 8 des Instructions aux Soumissionnaires du DAO susmentionné, la Caritas Burundi/Projet BDI-M-CARITAS-956, Renforcement de la Lutte contre le Paludisme au Burundi, communique au public et aux personnes physiques et morales ayant déjà acquis le Dossier d’Appel d’Offres (DAO) n° BDI-M-CARITAS-956/02/F/2017 et dont l’Avis d’Appel d’Offre a été publié en date du 29/03/2017, que le contenu dudit DAO est modifié suite à l’urgence liée aux préparatifs de la campagne de distribution des moustiquaires.

La modification porte uniquement sur le retrait du marché de :

N° LOT

DESIGNATION

QUANTITE

I

Item 1

Affiches

4 870

II

Dépliants

11 652

Par la même occasion, les personnes ayant déjà acheté le DAO sont invitées à retirer le dossier de consultation restreinte relatif aux items retirés du marché.

 

Fait à Bujumbura, le 13/04/2017

 

Abbé Jean Bosco NINTUNZE

 

Secrétaire Général

Page 3 sur 8

MISSION ET VISION DE CARITAS BURUNDI

MISSION: Nous rêvons d'une société réconciliée où la dignité humaine est suprême, les droits de chacun promus (particulièrement les plus pauvres, les exclus et les opprimés) et l'environnement respecté.
VISION: Etre une organisation forte et dynamique, capable de contribuer à l'avènement d'une société réconciliée.

« C’est l’amour qui donne de la valeur et de la beauté à tout le reste : la famille, le travail, les études, l’amitié, les arts et toutes les activités humaines » (Pape François)

Logitech G5 Laser Mouse
Logitech G5 Laser Mouse
MacBook MB403LL/A
MacBook MB403LL/A
HP Pavilion TX2510US 12.1
HP Pavilion TX2510US 12.1
HP 2133-KR922UT 8.9
HP 2133-KR922UT 8.9
X2Gen 22 Widescreen
X2Gen 22 Widescreen