Ce n’est que dans la vérité que l’amour resplendit et qu’il peut être vécu avec authenticité. La vérité est une lumière qui donne sens et valeur à l’amour (Caritas in Veritate n° 3)

PHOTOS DES REALISATIONS DU RESEAU CARITAS BURUNDI

JA slide show

SITE DU RESEAU CARITAS BURUNDI

ODAG Caritas Gitega se prépare à la semaine du Carême de partage

Envoyer Imprimer PDF

L’ODAG-CARITAS Gitega a parcouru durant le mois de février les différentes paroisses de l’Archi Diocèse de Gitega pour sensibiliser  les chrétiens à la mobilisation de la  collecte pour le Carême de partage.

paroisse mushasha careme de partage.jpg r

Des séances de sensibilisation ont été organisées dans les Paroisses de MUSHASHA au centre urbain de Gitega  et à  NYABIHANGA avec un seul point  «  la mission de la Caritas est son Contenu »  Pour mieux comprendre, nous nous inspirons de la pensé de l’Eglise qui dit que : « L’amour de l’Eglise pour les pauvres s’inspire de l’Evangile des béatitudes, de la pauvreté de Jésus et de son attention envers les pauvres. Cet amour concerne la pauvreté matérielle aussi bien que les nombreuses formes de pauvreté culturelle et religieuse ». La mission de la Caritas et le contenu de cet apostolat ne consistent pas dans la distribution ni dans la quémande, mais sont de répondre à la justice, le vrai partage et veiller à la promotion de tout homme afin que celui-ci se sente à l’aise. Comme le stipule Sa Sainteté le pape Benoît XVI dans sa lettre apostolique du 11 Novembre 2012 en forme de « MOTU PROPRIO SUR LE SERVICE DE LA CHARITE »

 Voici les mots du Secrétaire Exécutif de l’ODAG Caritas Gitega pour sensibiliser les membres des Caritas paroissiales afin d mobiliser les communautés à la collecte.

paroisse nyabihanga r

Chaque Chrétien et chaque Communauté sont appelés à être des instruments de Dieu pour la libération et la promotion des pauvres, de manière à ce qu’ils puissent s’intégrer pleinement dans la société ; ceci suppose que nous soyons dociles et attentifs à écouter le cri du pauvre et à le secourir. L’impératif d’écouter le cri des pauvres prend chair en nous quand nous sommes bouleversés au plus profond devant la souffrance d’autrui.

La semaine du Carême de partage débute dimanche le 04 mars pour être clôturé le 11 mars 2018 dans toutes les paroisses de l’Eglise. La collecte des vivres sera organisée au courant de la semaine. Toutes les Caritas diocésaines sont à l’œuvre en partenariat avec les Caritas paroissiales pour témoigner de l’amour en répondant à l’appel du Saint Père qui nous appeler à mobiliser nos communautés et partager ce que Dieu nous a donné.

Nous vous souhaitons bon Carême et bons préparatifs de la Semaine dédiée au Carême de partage.

Frère Onésiphore BIGIRIMANA

Point Focal Communication

ODAG-CARITAS GITEGA

Mise à jour le Vendredi, 02 Mars 2018 15:38

Recrutement de 12 accompagnateurs pyscho sociaux

Envoyer Imprimer PDF

Dans le cadre du projet « Renforcement de la prise en charge médicale et psycho sociale du couple mère enfant  dans le contexte des violences basées sur le genre et le VIH » financé par l’UNICEF ; Caritas Burundi en collaboration avec les Caritas diocésaines de Bubanza , Muyinga , Bururi et Ruyigi désire recrute 12 accompagnateurs psycho sociaux réparties dans 12 formations sanitaires agréées des provinces de  Ruyigi, Muyinga , Rumonge , Bubanza et Cankuzo.

Les dossiers d’appel d’offre sont affichés au  siège de Caritas Burundi en face du grand séminaire derrière la Cathédrale Régina Mundi et aux bureaux des Caritas diocésaines de Bururi , Muyinga , Bubanza et Ruyigi.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 5 mars 2017 à 16h au bureau des Caritas diocésaines. Aucun dossier ne sera pas accepté à la Caritas Burundi.

Les Termes de référence du présent dossier d’Appel d’Offre se trouvent sur le site web de Caritas Burundi : www.caritas-burundi.org   et  sont affichés  à l’entrée de Caritas Burundi, sis Avenue du Grand Séminaire de Bujumbura.

Télécharger les termes de référence

K.M , Management des connaissances , une nouvelle approche de l’A2P Diro pour renforcer les Caritas Africaines

Envoyer Imprimer PDF

Dans le but de renforcer Caritas Burundi, l’Appui de Proximité en développement institutionnelle A2P Diro  a envoyé deux accompagnateurs  pour passer 4 jours avec le personnel de Caritas Burundi .Cette organisation appuyée  par Caritas France   a la mission d’accompagner les Caritas africaines pour qu’elles soient efficaces en faveur des pauvres. Jean-Barthélémy OUATARA Responsable Administratif et Financier à l’A2P Diro s’est occupé d’accompagner les comptables tandis que monsieur Christian s’est focalisé sur les autres domaines. Lors de la rencontre avec le Conseil de gestion de Caritas Burundi , l’accompagnateur Christian ETONGO ILENGO  a rappelé les missions de l’A2P Diro  qui sont  le renforcement organisationnel essentiellement la révision des statuts, l’organigramme et la structure de Caritas sans oublier les aspects institutionnels qui visent les relations de Caritas avec nos partenaires.

altalt

Le KM qui dit en anglais Knowledge Management , Gestion des Connaissances est une notion que l’A2P Diro veut que les Caritas intériorisent  pour sauvegarder et partager les connaissances et les compétences acquises dans les projet et d’autres programmes exécutés.

« Il n’est pas du tout normal de ne pas valoriser et partager les compétences qui existent ici dans le pays ou les conserver afin qu’ils servent aux autres organisations. »  A dit l’accompagnateur Christian lors des discussions avec les membres du Conseil de gestion de Caritas Burundi.

Un autre sujet abordé est la nouvelle exigence des bailleurs, celle  de gestion des projets basée sur les changements, contrairement aux anciennes pratiques qui étaient basées sur les résultats ou sur l’impact. Face à ces nouvelles notions Caritas doit se positionner avec un plan stratégique qui montre bien sa vision et sa mission afin d’être forte lors des négociations avec les partenaires.

Pour l’Abbé Secrétaire Général de Caritas Burundi, A2P Diro est un Plan divin  comme d’ailleurs le disait un des Evêques lors d’une rencontre à Lomé. Ce programme a renforce Caritas pour agir comme un réseau de l’Eglise Catholique qui est présente depuis la communauté jusqu’au niveau nationale.

Face à cet appui, Caritas Burundi a été  éligible aux programmes d’intérêt national notamment la lutte contre le paludisme  du fond mondial, les programmes agricoles et environnementaux. Les autres bailleurs sont venus également  suite à cet accompagnement de l’A2P Diro.

L’ODDBU Caritas Bujumbura en pleine sensibilisation des curés des paroisses et des membres des Caritas pour le Carême de partage

Envoyer Imprimer PDF

A la deuxième semaine  du Carême,  l’ODDBU Caritas Bujumbura est entrain de descendre dans les paroisses pour sensibiliser les curés des paroisses ainsi que  les membres des Caritas paroissiales afin de se préparer au Carême de partage 2108.

oddbu foto densemble r

Jeudi  le 22 février 2018, le  Secrétaire Exécutif de l’ODDBU Caritas Bujumbura a organisé une conférence à la paroisse Saint Michel .Tous les curés des paroisses ainsi que les représentants des Caritas paroissiales du vicariat de Bujumbura  étaient au rendez-vous pour échanger comment s’organiser pour le prochain  Carême de partage.

Dans son exposé, l’Abbé Alphonse Ndabiseruye Secrétaire Exécutif de cette organisation de l’Archidiocèse de Bujumbura a montré aux participants la structure de Caritas de la base au sommet sans oublier les valeurs de  cette organisation créée pour témoigner de l’amour de Dieu qui est l’une des missions de l’Eglise Catholique.

« Les laïcs ont un grand rôle dans le développement de  la paroisse et celle-là doit être un pôle de développement dans sa zone » .A expliqué  Abbé Alphonse aux prêtres et laïcs confiés à cette activité de sensibilisation au Carême de partage.

Les participants à cette séance ont été informés des moyens de se développer malgré la misère qui sévit dans tout le pays. A coté de la sécurité selon d’ailleurs le Pape Saint Paul VI qui disait que la paix est le nouveau non du développement, le conférencier a montré les étapes du développement. C’est notamment la Conscience, le changement de mentalités, découvrir la richesse cachée en nous, travailler et renforcer le partenariat

oddbu foto densemble r11oddbu foto densemble r1

Dans son style imagé, Abbé Alphonse a bel et bien démontré qu’avec la tête, le cœur et les bras, Dieu a fait tout pour l’homme pour être appelé riche. La tête est synonyme de l’intelligence, des connaissances qui deviennent des projets pour la société, le cœur  qui est signe des valeurs positives, de l’amour ainsi que le patriotiSMmène vers le développement, et enfin les bras qui sont amour du travail et le respect du temps.

Pour développer toutes ces notions , Abbé Alphonse Ndabiseruye voulait montrer aux participants qu’ils ont tout le nécessaire pour se développer et être utile aux autres afin de mieux organiser la solidarité. Cette rencontre organisée dans le vicariat de Bujumbura est la troisième après celle de Muramvya et Buhonga dans l’Archi diocèse de Bujumbura.

Déroulement du Carême de partage

Avec les curés des paroisses et les membres des Caritas paroissiales, ODDBU Caritas Bujumbura s’est félicitée pour avoir mobilisés plus de moyens pour le Carême de partage 2017  et  ils ont adopté de nouvelles  stratégies pour renforcer la mobilisation au Carême de partage 2018. Des conférences vont se poursuivre dans les paroisses et chaque communauté va s’organiser à son tour.

La semaine dédiée à la collecte du Carême de partage sera ouverte dimanche le 04 mars 2018 pour être clôturée dans la messe dominicale du 11 mars 2018.  Caritas Burundi va continuer la mobilisation des acteurs économiques pour les amener à contribuer dans le Carême de partage. Le même travail de sensibilisation se poursuit dans les autres diocèses pour que tous les chrétiens se mobilisent autour du message du Saint Père qui nous appelle à nous mobiliser en faveur de nos communautés. Sous le thème « Combattrons le mal pour ne pas refroidir la charité de la plus part des hommes » ,soyons attentif aux pauvres qui sont avec nous pour faire avancer le royaume de Dieu ici bas.

9 morts et plusieurs blessés des vents violents dans le diocèse de Bururi

Envoyer Imprimer PDF

Des vents violents mêlés de fortes pluies se sont abattus sur les rives du lac Tanganyika dans  la province  de Rumonge en Diocèse de Bururi c’est dans le sud du pays. Cette catastrophe a causé la mort de 6 pêcheurs qui étaient dans le lac Tanganyika dans la nuit de dimanche. Le lendemain, lundi 19 février, 3 autres fideles d’une église protestante sont morts. Ils  étaient entrain de prier dans une église en construction et le vent a emporté le toit entraînant également plusieurs blessés. Cette église se trouve dans la paroisse Minago dans le même diocèse.Les survivants ont été emmenés  dans les hôpitaux de la localité et la commune a contribué pour l’enterrement de ces morts.

rr3

altalt

La COPED Caritas Bururi a organisé une descente pour effectuer une visite aux rescapés et voir ce qu’elle peut contribuer pour alléger la souffrance des communautés et s’adapter à la gestion de ces catastrophes qui s’abattent souvent dans cette zone.

Le Secrétaire Exécutif de Caritas Bururi accompagné des points focaux communication et urgences ont constaté que les pécheurs du Lac  se jettent dans l’eau sans gilets de protection qui pourraient réduire les cas de décès en cas des vents violents. Le lac Tanganyika fait souvent des victimes dans les rangs des pêcheurs et jusqu’aujourd’hui, il manque un moyen de sauvetage pour les survivants.

                                                                                                                                          Zénon Nzeyimana

                                                                                                                                       P. F Communication

                                                                                                                                         COPED  Caritas Bururi

Mise à jour le Mercredi, 21 Février 2018 07:33

Page 7 sur 20