ODDBU – Caritas Bujumbura assiste 500 ménages victimes des inondations de Gatumba

Envoyer Imprimer PDF

Ce dimanche, le 3 mai 2020, Mgr archevêque de Bujumbura, Gervais BASHIMIYUBUSA s’était joint aux chrétiens de Gatumba ; pour la célébration de la 2ème messe dominicale. Après la bonne nouvelle, l’Archevêque de Bujumbura a remis une assistance à 500 ménages très vulnérables, victimes des inondations de Gatumba. Depuis plus de deux semaines, plus 7 000 ménages sont des sans abris suite au débordement des eaux du lac Tanganyika qui ont poussé la rivière Ruzizi à se déverser dans les différents quartiers de la zone Gatumba.

banshimiyeMonseigneur Archevêque de Bujumbura, dans son allocution a adressé un mot d’empathie aux chrétiens de Gatumba, et a informé que ce qui est important dans la vie, est l’AMOUR, l’Amour que Dieu nous a aimé. Il a insisté que tout  ce que nous possédons est le fruit de cet Amour de Dieu, et le dit Amour n’attend pas qu’on soit très riches pour qu’on partage avec les autres ce qu’on a. Dans la paroisse de Gatumba la journée d’hier a été marquée par la communion de l’eucharistie, et la distribution d’assistance destinée à 500 ménages  victimes des inondations à l’occasion du dimanche du Bon Pasteur.Avant la bénédiction de clôture de messe, Mgr archevêque a procédé à la distribution d’aide composé de riz, Haricots, farine de maïs, sel, savons et charbons.

Emmanueline Kwizera s’exprime en disant : « Je dors avec mes enfants sur la route dans un hangar. Il y a de l’eau, mais, je n’ai ni ne tente ni sachet pour construire, je manque de quoi à manger, des habits pour moi et les enfants, je remercie Caritas pour l’aide mais continue à nous assister. »La population de Gatumba se trouve dans une situation alarmante et qui s’aggrave du jour au jour car Rusizi continue à monter et l’espace inondé s’augmente. Les habitats de la localité, (qui sont capable) continuent à déménager vers les quartiers de la mairie de Bujumbura.

Les chiffres des victimes montent, les besoins sont énormes, citons entre autres les vivres, les habits, les tentes, les couvertures, les savons, les charbons, et  les kits de pulvérisations des lieux inondés.Actuellement une grande partie a été déplacée vers Maramvya. Les autres  restent à Gatumba sans espoir de demain à cause de l’augmentation rapide de l’inondation. Aujourd’hui, plus de 7000 ménages sont sans abris.

L’assistance apportée par Caritas Bujumbura en collaboration avec Caritas Burundi, ne peut pas couvrir tous les ménages sinistrés et tous les besoins nécessaires mais l’aide va secourir les besoins d’urgences de 500 ménages en attendant que le gouvernement et les autres acteurs humanitaires continuent à les venir en aide et Caritas continuera à chercher pour les soutenir chaque fois qu’il est possible : a-t-il ajouté Abbé Alphonse NDABISERUYE, Secrétaire Exécutif de l’ODDBU-Caritas Bujumbura. L’aide était composé de 2500 kg de riz, 2500 kg de haricots, 1000 kg de farine de maïs, 500 kg de sel, 6000 savons, et 50 sacs de charbons.

Genevieve Nduwimana 

PF Communication 

ODDBU - CARITAS BUJUMBURA

MOBILISATION INTERNE ET EXTERNE DES FONDS COVID-19

Caritas Burundi voudrait lancer une Campagne de mobilisation des fonds pour la prévention de la COVID-19 dans les communautés rurales. Le compte est : BANCOBU n° 0030080201105-67 intitulé Prévention Contre COVID-19
Depuis le mois de décembre 2019, le monde fait face à la pandémie de la maladie à coronavirus. Jusqu’en Juin 2020, plus de 7 millions de cas ont été déclarés dans le monde dont 3,563,263 étaient guéris et 409,459 malheureusement décédés (source : https://www.worldometers.info/coronavirus/consulté en juin 2020). Ce chiffre ne reflète qu'une partie du nombre de cas réels, du fait des difficultés de diagnostic dans beaucoup de pays notamment ceux à faibles revenus. Depuis le 31 mars 2020, le Burundi a enregistré les premiers cas testés positifs à la maladie à COVID-19 selon une déclaration faite par le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida. Jusqu’au mois de Juin, plus de 100 cas ont été déclarés officiellement par le ministère de la santé publique et de la lutte contre le VIH Sida. Ces chiffres peuvent être minimes suites aux raisons ci-haut évoquées. Caritas Burundi s’est engagée à appuyer le gouvernement dans ses efforts de lutte contre cette pandémie par la sensibilisation des communautés et la prévention du Covid-19 de son personnel ainsi que du personnel des Caritas diocésaines et du Personnel des formations sanitaires du réseau et du personnel de certaines institutions de l’Eglise Catholique au Burundi.