Plus de 4000 ménages victimes des inondations au bord du lac Tanganyika

Envoyer Imprimer PDF

La nuit du 19 avril 2020 a été longue pour les habitats de Gatumba , commune Mutimbuzi à cause de la montée des eaux  de la Rusizi qui ont inondé les quartiers d’entourages à savoir Mushasha I, Kinyinya I, Mushasha II, Kinyinya II, Gaharawe, et Vugizo. En effet, plus de 4011ménages sont actuellement sous la belle étoile. Ils ne savent pas quoi faire et là où ils vont. On les trouve dans des petits espaces non inondés sur le long de la route Gatumba communément appelé chaussée d’Uvira.

inondation gatumbaCes victimes d’inondations ont perdu tous les biens de la maison : matériels de couchages, ustensiles, kit scolaires des enfants, etc. les maisons sont totalement détruites et partiellement détruites. Les eaux de la rivière Rusizi s’augmentent et débordent au cours de cette saison B suite aux pluies diluviennes qui se sont tombées en grande quantité.

Ce pendant plus de 20 000 personnes sont sans abris. Ils ont besoins en urgences, de nourritures, d’abris, de Non vivres : de matériels d’hygiène, matériels de couchages, matériels d’ustensiles ; les kits scolaires pour les élèves. Ajoutons que les élèves de l’ECOFO de Mushasha I et Mushasha II n’ont pas commencé l’école comme les autres à cause des inondations. « Je me suis présenté au travail et je retourne à la maison sans savoir le jour de recommencer le travail car les élèves de l’école vont se déplacer vers un autre lieu à voir leur quartier endommagé par l’inondation » a-t-il dit un des éducateurs rencontrés sur le lieu.

Ces derniers jours  le niveau de l’eau du Lac Tanganyika a sensiblement augmenté inondant les zones proches du lac. Les espaces aménagés au lac pour accueillir les touristes sont remplis d’eau de même que les ménages qui ont construit le long du lac notamment au quartier Kibenga et ailleurs . L'ODDBU Caritas Bujumbura qui a effectué une visite sur terrain lance un cri de soutien aux victimes qui étaient jusqu'ici vulnérables face aux diverses epidemies qui sévissent dans la localité.

Geneviève NDUWIMANA

PF Communication 

ODDBU- Caritas  Bujumbura


MOBILISATION INTERNE ET EXTERNE DES FONDS COVID-19

Caritas Burundi voudrait lancer une Campagne de mobilisation des fonds pour la prévention de la COVID-19 dans les communautés rurales. Le compte est : BANCOBU n° 0030080201105-67 intitulé Prévention Contre COVID-19
Depuis le mois de décembre 2019, le monde fait face à la pandémie de la maladie à coronavirus. Jusqu’en Juin 2020, plus de 7 millions de cas ont été déclarés dans le monde dont 3,563,263 étaient guéris et 409,459 malheureusement décédés (source : https://www.worldometers.info/coronavirus/consulté en juin 2020). Ce chiffre ne reflète qu'une partie du nombre de cas réels, du fait des difficultés de diagnostic dans beaucoup de pays notamment ceux à faibles revenus. Depuis le 31 mars 2020, le Burundi a enregistré les premiers cas testés positifs à la maladie à COVID-19 selon une déclaration faite par le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida. Jusqu’au mois de Juin, plus de 100 cas ont été déclarés officiellement par le ministère de la santé publique et de la lutte contre le VIH Sida. Ces chiffres peuvent être minimes suites aux raisons ci-haut évoquées. Caritas Burundi s’est engagée à appuyer le gouvernement dans ses efforts de lutte contre cette pandémie par la sensibilisation des communautés et la prévention du Covid-19 de son personnel ainsi que du personnel des Caritas diocésaines et du Personnel des formations sanitaires du réseau et du personnel de certaines institutions de l’Eglise Catholique au Burundi.