Protection de l’environnement : Célébration de la saison de la création, édition 2022

Envoyer Imprimer PDF

                                       creationgatumba

Du 1er au 4 septembre de chaque année, les communautés chrétiennes du monde entier célèbrent un mois dédié à la création. Au Burundi, les activités marquant l’ouverture de la saison de la création ou Temps de la création, édition 2022 ont eu lieu dans la zone de Gatumba en commune de Mutimbuzi dans la province de Bujumbura sous le parrainage de Caritas Burundi en collaboration avec le mouvement Laudato Si Burundi.

Le choix de la zone Gatumba pour l’ouverture de la célébration de la saison de la création ou Temps de la Création, édition 2022 n’a pas été le fruit du hasard. Cette zone est en effet bien connue par le parc national de la Rusizi qu’elle abrite, un site placé sous la convention Ramsar pour sa richesse en espèces d’oiseaux et bien d’autres espèces fauniques et floristiques.

En se rendant dans ce site hot spot, les jeunes réunis au sein des associations membres du Mouvement Laudato Si Burundi ont eu l’opportunité de découvrir, grâce à la visite guidée des écogardes, la beauté de ce parc d’une superficie d’une superficie de 106, 73 Km² intégralement protégé au même titre que les autres zones humides sous convention à savoir : le parc National de la Ruvubu, les paysages aquatiques des lacs du Nord ainsi que la réserve naturelle de la Malagarazi au sud du Burundi. Dans une séance de Briefing, qui s’est déroulé à l’intérieur de ce parc, ces jeunes ont également bénéficié de plus amples explications sur les enjeux et plus particulièrement sur ses multiples services écologiques en particulier.

Dans son homélie lors de la messe dans la paroisse de Gatumba juste après la visite du parc de la Rusizi, l’Evêque du Diocèse de Ngozi et Président de Caritas Burundi, Monseigneur Georges BIZIMANA a indiqué aux chrétiens que Jésus aime l’ordre. Il a ainsi précisé que quand l’environnement est perturbé, c’est le signe évident montrant que les choses ne sont pas en ordre et l’homme est la première victime tout en étant responsable de cette situation.

Revenant sur la période du 1 Septembre au 4 octobre dédiée à la saison ou temps de la création , Monseigneur Georges BIZIMANA a fait savoir que les chrétiens catholiques célèbrent la fête de Saint François d’Assise en méditant sur le commandement que Dieu a écrit dans nos cœurs que nous devons vivre comme des Frères et Sœurs et que nous devons également respecter et protéger l’environnement.

Poursuivant son homélie, Monseigneur Georges BIZIMANA a précisé que Le Pape François a parlé de ce double commandement sur lequel nous méditons pendant la fête de Saint François d’Assise dans ses deux lettres encycliques écrite respectivement en 2015 et 2020 à savoir : Laudato Si et Fratelli Tutti.

« Dans la première lettre encyclique, le Pape François nous explique bien que quand on ne protège pas l’environnement, nous les hommes nous sommes  fortement exposés aux conséquences néfastes de cette situation .Et dans la seconde encyclique , le Pape François attire notre attention que  quand on ne vit pas comme des Frères et Sœurs, nous rendons difficiles et insupportables les conditions de vie , les hommes meurent et toutes nos ressources environnementales chancellent à disparaître à jamais. La fraternité entre les hommes et la bonne cohabitation avec l’environnement sont intimement liées », a fait remarquer Monseigneur Georges BIZIMANA.

A la fin de la messe, les jeunes réunis au sein du Mouvement LAUDATO SI Burundi ont suivi une seconde séance de briefing sur les autres aspects de l’encyclique LAUDATO SI et sur le rôle de la jeunesse dans la mise en œuvre de l’encyclique. Ils ont été par ailleurs informés sur les activités qui ont été planifiées par Caritas Burundi et le mouvement LAUDATO SI Burundi pendant cette période du 1er Septembre au 4 octobre 2022.Selon Jonas NDUWIMANA, Coordonnateur du Mouvement LAUDATO SI , il s’agit des activités essentiellement de salubrité qui seront réalisées dans les villes de Bujumbura , Gitega, Rumonge Nyanza-lac et Bubanza.

La saison de la création ou le temps de la création a été instituée en 2015 par le Pape François en vue de prier et de rendre grâce à Dieu pour le monde qu’il a créé et  confié à l’humanité. Le thème choisi pour cette année est « écouter la voix de la création »