17 novembre 2019: Journée Mondiale des pauvres. Thème:“L’espérance des pauvres ne sera jamais déçue”

Avec le projet Rechange, Caritas Burundi renforce le volontariat au sein du réseau

Envoyer Imprimer PDF

Grâce au financement de l’Union Européenne à travers Caritas Africa , Caritas Burundi est en train d’exécuter  un projet de renforcement des capacités en actions humanitaires et gestion des volontaires en Afrique francophone. Ce projet a pour objet d’améliorer la capacité organisationnelle de préparation et de réaction d’urgence des partenaires nationaux dans les situations de crise humanitaire en mettant en place diverses activités, comme la fourniture de formation sur la norme humanitaire de qualité et de redevabilité, la réduction des risques et catastrophes ainsi que des normes de transparence et de responsabilité. Pour renforcer le système de volontariat au sein du réseau Caritas Burundi, une formation à l’intention des secrétaires exécutifs des caritas diocésaines,  chargés des urgences et des volontaires au niveau diocésain a été organisée au centre urbain de Gitega.

rechangegit« Améliorer nos structures de la base au sommet pour réagir rapidement et de manière efficace aux situations d’urgences, tel est l’objectif de notre rencontre pour nous renforcer et répondre aux besoins de nos communautés », tel est le message du Secrétaire Général Adjoint de Caritas Burundi lors de l’ouverture de cette formation. Caritas Burundi comme structure de l’Eglise Catholique dispose des bénévoles dans tout le pays  mais elle désire renforce le volontariat à tous les niveaux pour mieux organisée l’action caritas dans tout le pays.

Les participants venus de 8 Caritas diocésaines ont échangé sur le terme volontariat et leurs implications au niveau de la gestion de ces ressources humaines. La disponibilité, l’engagement et  la formation  sont les principales caractéristiques des personnes qui veulent travaillent pour leurs communautés dans le volontariat.

Malgré toutes les contraintes liées à la gestion du volontariat à tous les niveaux, les participants ont jugé très important le renforcement de ce nouveau système en vue de répondre efficacement aux besoins des vulnérables et se préparent aux urgences.

rechangegiAu cours de cet atelier d’autres thèmes ont été  développés notamment la présentation de la boite à outils de Caritas internationalis qui a pour objectif , d’améliorer la qualité de l’assistance aux victimes, accélérer le processus d’assistance aux victimes de catastrophe, clarifier les rôles et responsabilités des intervenants dans le processus d’appel d’urgence, faciliter la mise en œuvre des Appels d’Urgence, harmoniser le langage et améliorer la redevabilité envers les bénéficiaires et les bailleurs. Des exercices de simulation ont  été développés pour aider les participants à développer les stratégies d’identifier les risques probables dans leurs zones d’origine ainsi que les moyens d’y faire face.

A travers cette boite à outils mis en place par CI, les Points Focaux urgences, les volontariats et les secrétaires exécutifs se sont familiarisés aux outils mise en place  par la confédération afin de se préparer aux urgences et d’répondre. Les ressources concernant l’évaluation, la protection, la distribution et d’autres ont été exploités par les participants à la formation avec des exercices de simulation.

REVE, VISION ET MISSION DE CARITAS BURUNDI

RÊVE: Nous rêvons d'une société réconciliée où la dignité humaine est suprême, les droits de chacun promus (particulièrement les plus pauvres, les exclus et les opprimés) et l'environnement respecté.
VISION: Etre une organisation forte et dynamique, capable de contribuer à l'avènement d'une société réconciliée. MISSION: Secourir les pauvres, sensibiliser les autres à l'amour des pauvres, appuyer le développement des ménages et des organisations des producteurs.