17 novembre 2019: Journée Mondiale des pauvres. Thème:“L’espérance des pauvres ne sera jamais déçue”

Grâce au financement de la Coopération Suisse, Caritas Burundi lance un projet d’Assistance Nutritionnelle aux Enfants Orphelins et Autres Vulnérables

Envoyer Imprimer PDF

 Les représentants de 11 organisations constitués de 7 orphelinats,  4 antennes de l’Association Nationale des Séropositifs malades du Sida (ANSS) se sont rencontrées au siège de Caritas Burundi pour procéder au lancement d’un nouveau projet. Il s’agit d’un projet financé par la Coopération Suisse au Burundi dont le principal objectif est de contribuer à  l’appui nutritionnel des enfants orphelins et autres vulnérables assistés par  ces organisations. Cette réunion de lancement du projet avait pour objectif d’échanger avec tous les partenaires de mise en œuvre du projet pour avoir une vision commune  afin de répondre efficacement aux besoins des orphelins et autres vulnérables prise en charge dans ces différentes organisations.

suisseLe pauvre est au centre de nos interventions comme Caritas comme c’est bien précisé dans nos valeurs, l’amour préférentielle pour les pauvres, disait Abbé Jean Bosco Nintunze ,  le Secrétaire Général de Caritas Burundi lors des cérémonies d’ouverture de la rencontre. Il a ajouté que la Coopération Suisse a été toujours un partenaire privilégié de Caritas Burundi depuis longtemps, ce qui est une bonne chose de renouer les relations dans  un projet pareil.

Docteur Sibomana Céléus qui a représenté le Directeur de la Coopération Suisse au Burundi a félicité Caritas Burundi, retenue parmi 20 autres qui avaient travaillé avec la coopération suisse dans la distribution du lait, il y a quelques années. « Nous avons changé d’approches de soutien aux orphelins et autres vulnérables, dans le temps, la Coopération Suisse distribuait du lait mais cette fois-ci, nous allons appuyer les organisations pour les rendre autonome afin de répondre de façon durables aux besoins des victimes », a déclaré Docteur Sibomana Céléus .

Avec un financement de plus d’un milliard 500 millions de nos francs, les 11 organisations vont développer des projets qui vont les rendre plus autonomes. Il s’agit des projets agricoles, d’élevage, de transformation agricole, des projets de commerce et d’autres. Ces projets qui ont été proposés par ces orphelinats et 4 antennes de l’ANSS visent à faciliter l’accès durable à une alimentation locale équilibrée  et diversifiée aux enfants prise en charge et autres vulnérables dans ces organisations.

Ce projet financé par la Coopération Suisse  veut renforcer la capacité financière de ces organisation suise cooppar une promotion des investissements qui vise une production agricole et animale répondant aux besoins des orphelins et autres vulnérables au lien de faire une distribution des vivres qui créent une certaine dépendance. Caritas Burundi aura le rôle d’accompagner et d’encadrer ces organisations vers les objectifs fixés. Le projet mettra en place un expert en nutrition, en agriculture et en comptabilité pour appuyer ces organisations de mise en œuvre du projet.

Il faut noter que 56 % des enfants burundais  souffrent de malnutrition chronique, avec  31 % sous sa forme modérée et 25 % sous sa forme sévère, selon les résultats de l’EDSB-III . 64,6% des ménages burundais sont également  en-dessous du seuil de pauvreté  et sont  dans  une vulnérabilité structurelle qui explique la situation nutritionnelle critique des enfants avec une prévalence élevée de la malnutrition chronique.

Connaitre Caritas Burundi