17 novembre 2019: Journée Mondiale des pauvres. Thème:“L’espérance des pauvres ne sera jamais déçue”

Des enfants avec une malnutrition aiguë modérés sont pris en chargé à Rango dans les FARN

Envoyer Imprimer PDF

Les membres  du comité de pilotage du projet d’appui aux ménages affectés par l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans les provinces de Muramvya et Kayanza se sont rencontrés pour la deuxième fois afin de se rendre compte des résultats atteints dans le cadre de ce projet. Une visite a été organisée dans les communes concernées par le projet pour s’entretenir avec les bénéficiaires du projet. Des recommandations ont été formulées pour mieux  orienter les activités. Ce Projet  réalisé en partenariat avec World Vision est financé par le gouvernement allemand.

Trois principales activités sont en cours de réalisation dans le cadre de ce projet, il s’agit des Foyers d’Apprentissage et Réhabilitation  Nutritionnelle FARN en sigle dans le domaine de la nutrition. La multiplication des plants diversifiés dans le domaine de la sécurité alimentaire ainsi que l’encadrement de la population via les champs écoles paysans afin d’augmenter la production agricole.

rangodpistagemalLes membres du comité de pilotage ont visité les bénéficiaires  actifs de ce projet dans ces trois volets. La commune de Rango de la province Kayanza qui est une des zones d’action du projet, 630 enfants qui présentent une malnutrition aigüe modérée seront prise en charge dans 23 FARN qui seront établis dans toute la commune, avec un foyer pour chaque colline de recensement.

Des mamans lumière ont été formées pour le suivi et l’encadrement de ces FARN. Elles ont la responsabilité de donner des messages aux ménages ayant des enfants affectés par la famine pour les inciter à changer de comportement en termes de nutrition de reproduction et d’hygiène. Ces mamans ont aussi la grande responsabilité de dépister la malnutrition pour identifier les enfants à prendre en charge. Avec une technique simple utilisant le périmètre brachial , ces mamans formées dans le cadre du projet contribuent à la prise en chargé de ces enfants avec une malnutrition aigüe modérée et d’autres cas plus grave sont transférés aux structures sanitaires pour la prise en charge.

Après le dépistage, les mamans de ces enfants apprennent comment préparent de la nourriture de ses enfants afin de réduire la malnutrition. Ces enfants reçoivent également une alimentation équilibrée dans les FARN et les mamans lumières suivent l’évolution du poids pour que l’enfant puisse regagner son ménage d’origine. Ce volet nutrition vient juste de commencer au mois de juillet mais déjà des résultats commencent à apparaitre avec  29  enfants mal nourris prise en charge à la colline de Nyabibuye de la Commune Rango.

Dans la même commune, des pépinières des plants fruitiers comme les avocatiers et plumiers ainsi que d’autres sont en cours de multiplication pour la sécurité alimentaire mais aussi pour la protection de notre terre. Les habitants de la commune Rango participent dans ces chantiers de pépinières et gagnent doublement. Emploi d’abord comme travailleurs mais aussi comme bénéficiaires de ces plants dans la localité. Trois cents  bénéficiaires auront droit aux porcs, semences et à 5 espèces d’arbres ainsi qu’à l’encadrement à l’épargne et crédit.

rangocepDans la commune voisine de Bukeye de Muramvya , les membres du comité de pilotage ont visité un groupement des paysans agriculteurs qui suivent un encadrement agricole dans un champ école paysan. 23 femmes et 4 hommes ont appris comment cultiver avant de retourner chez eux pour donner des bons exemples. Les cultures comme le haricot bio fortifié ont été développés dans un champ donné par un des paysans membres du groupement afin d’apprendre les techniques agricoles moderne. Dans  toute la commune de Bukeye , 18 Champs écoles paysans seront initiés correspondant le nombre des collines de la commune. D’autres formations en faveur des bénéficiaires sont développés notamment la mise en place des Foyers améliorés visant la protection de la nature ainsi que l’encadrement à l’épargne et au crédit.

Après la visite du terrain , les membres du comité de pilotage composés des gouverneurs des provinces de Muramvya et Kayanza, les administrateurs des communes , les représentants des bénéficiaires et les représentant des bailleurs se sont rencontrés à Banga  pour donner de nouvelles orientations à l’équipe du projet. Il s’agit de mieux connaître la situation de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages cas par cas pour déterminer les causes profondes de la malnutrition en remplissant les fiches fournies par le Bureau Provincial de la Santé. Améliorer également l’approche FARN en faisant également le dépistage de masse de tous les enfants malnutris.

D’autres recommandations ont été formulées comme la collaboration de l’administration locale , multiplier les descentes sur terrain du comité de pilotage , veiller à planter les arbres développés dans les pépinières avant le mois de janvier 2020 et d’autres.

Connaitre Caritas Burundi