17 novembre 2019: Journée Mondiale des pauvres. Thème:“L’espérance des pauvres ne sera jamais déçue”

« Journée paroissiale justice et paix » pour le pardon et la réconciliation dans le Diocèse de Ruyigi

Envoyer Imprimer PDF

La ligne pastorale du diocèse de Ruyigi pour l’exercice 2018-2019 est orientée au  pardon et à la réconciliation en vue de rassembler le peuple de Dieu dans l’unité et la paix. C’est dans ce contexte qu’a été organisée dimanche 19 mai 2019 à la paroisse de Kinyinya une journée, communément appelée « journée paroissiale justice et paix ». Les cérémonies ont eu lieu au cours de la 2ème grande messe pour que tous les chrétiens puissent suivre ces enseignements.

Sous le  thème « Rassemblons-nous dans l’unité et l’amour, en vue de nous pardonner mutuellement et de nous réconcilier », le curé de la paroisse, Monsieur l’Abbé Antoine NGENDADUMWE a rappelé dans son homélie que la population de Kinyinya a été aussi meurtrie par les crises qui ont déjà endeuillé notre pays. C’est ainsi qu’il a alors souligné que de divers maux ont été commis au cours de ces crises tandis que certains se sont rendus coupables d’actes de violence, certains d’autres les ont subis.

journe paroissialeIl a en tout état de cause appelé tout le monde à entrer dans le processus de la réconciliation en mettant en avant l’amour comme Dieu nous l’enseigne ; c’est à ce prix que l’on pourra hériter le royaume des Cieux, a-t-il précisé. Il n’a pas oublié de faire savoir qu’hormis ces maux liés aux crises, il y a aussi des conflits sociaux qui ne cessent d’envenimer les relations interpersonnelles ou interfamiliales, au sein de la paroisse.

Quant au représentant du bureau de la CDJP Ruyigi dans les cérémonies qui a parlé en troisième lieu, il a d’emblée « Nous vous rappelons  les trois principales tâches assignées à toutes les Commissions «Justice et Paix » à savoir ; annoncer la justice et ses bienfaits, dénoncer les injustices et construire une société de paix juste et durable. Il a alors montré que c’est dans le but d’accomplir cette troisième tâche qu’on célèbre les journées « justice et paix » à tous les niveaux.

Ensuite, il a montré que travailler pour la réconciliation, est une mission confiée à l’Eglise par Dieu. C’est la raison pour laquelle les Pères de l’Eglise Universelle, ont multiplié des appels à l’Eglise en Afrique, particulièrement dans les années 1990, après que beaucoup de pays africains sont entrés dans des crises fratricides et sanglantes. 
C’est ainsi qu’il a précisé que c’est dans le but d’appeler tous les habitants d’une paroisse ou du Diocèse à plus d’engagement pour le processus de la réconciliation, qu’on célèbre les journées dédiées à la justice et à la paix. Et cet appel s’articule autour de deux aspects qui sont : la commémoration des morts suite aux crises et la célébration du don divin du pardon et de la réconciliation entre les membres des communautés déjà gagnés à la cause du processus de la réconciliation.

Les fidèles chrétiens ont assisté avec attention les témoignages des personnes qui se sont publiquement réconciliées après quelques temps de vie en désaccord suite aux conflits fonciers. Vous saurez que les festivités étaient agrémentées par des exhibitions folkloriques des jeunes filles de l’une des succursales de la paroisse Kinyinya, d’un sketch des élèves membres de la Section Scolaire Justice et paix du Lycée Communal de Kinyinya où le message transmis était centré sur le thème de justice et paix en général et sur l’appel au pardon et à la réconciliation, gages d’une cohabitation pacifique.
C’est par le partage des agapes fraternelles que les cérémonies se sont clôturées dans une bonne ambiance.

NDARIYE Leonidas
CDJP Ruyigi

REVE, VISION ET MISSION DE CARITAS BURUNDI

RÊVE: Nous rêvons d'une société réconciliée où la dignité humaine est suprême, les droits de chacun promus (particulièrement les plus pauvres, les exclus et les opprimés) et l'environnement respecté.
VISION: Etre une organisation forte et dynamique, capable de contribuer à l'avènement d'une société réconciliée. MISSION: Secourir les pauvres, sensibiliser les autres à l'amour des pauvres, appuyer le développement des ménages et des organisations des producteurs.