Ce n’est que dans la vérité que l’amour resplendit et qu’il peut être vécu avec authenticité. La vérité est une lumière qui donne sens et valeur à l’amour (Caritas in Veritate n° 3)

PHOTOS DES REALISATIONS DU RESEAU CARITAS BURUNDI

JA slide show

Ensemble, nous sommes plus forts pour servir nos communautés vulnérables

Envoyer Imprimer PDF

Les trois jours dédiés au forum pays ont été marqués par des différentes présentations et discussions pour voir et renforcer la vision selon laquelle ensemble ces organisations de l’Eglise Catholique sont fortes. Le réseau Caritas Burundi avec ses Caritas diocésaines ainsi que CRS, Caritas Belgique et Cordaid sont là dans le cadre de la pastorale caritative de l’Eglise Catholique. Des messages importants et d’autres recommandations ont été formulés durant les deux premiers jours du forum pays.

Le premier discours a été prononcé par l’Evêque président de Caritas Burundi pour donner l’orientation globale de cette rencontre. « Le forum pays est une occasion offerte à tous les organismes et associations qui, au sein de l’Eglise Catholique au Burundi, interviennent dans le domaine humanitaire et dans les secteurs du développement communautaire, de la justice sociale et de la charité en faveur du Peuple de Dieu qui vit dans un pays. Ici au Burundi, ce cadre nous est offert pour évaluer ensemble, pour échanger des informations, pour nous concerter afin d’arrêter des stratégies communes, étant donné que nous sommes au service d’un même peuple. C’est surtout pour nous rappeler et prendre conscience de notre mission spécifique comme Caritas afin que nous ne soyons pas sujets à des déviations possibles.

georges forumNous devons constamment prendre conscience de ce qu’est Caritas et sa mission dans l’Eglise. Dans la lettre encyclique « Deus caritas est » du Pape Benoît XVI, la dimension de Caritas dans la mission de l’Eglise est bien clairement définie : « La nature profonde de l’Eglise s’exprime dans une triple tâche : l’annonce de la Parole (kerygma-martyria), la célébration des sacrements (leitourgia), le service de la charité (diakonia). Ce sont trois tâches qui s’appellent l’une l’autre et qui ne peuvent être séparées l’une de l’autre », disait Evêque président de Caritas Burundi, son excellence Georges Bizimana.

Il a poursuivi en disant ceci « Sachant bien que dans ce pays, il y a encore des pas à franchir, nous avons l’obligation de fournir des efforts particuliers pour contribuer à jeter les bases d’une justice sociale et d’une paix durable. Dans cet effort, la Caritas nationale joue le rôle de coordination tandis que les autres organismes et agences se doivent de respecter les consignes qu’ils se sont donnés entre eux pour se laisser coordonner, en évitant tout ce qui est de nature à semer la confusion ou à favoriser des formes de concurrence, en veillant notamment à ce que les différentes couches du Peuple de Dieu soient servies de manière juste et équitable. Il ne faudrait pas qu’une région soit favorisée aux détriments d’autres. Cette coordination est bien entendue appelée à respecter scrupuleusement le principe de subsidiarité : respecter les potentialités et les efforts qui militent en faveur de l’autonomie locale. »

forum ensemblePrenant la parole à son tour, le Secrétaire Général de Caritas Burundi Abbé Jean Bosco Nintunze a rappelé les objectifs de ce forum pays 2018 en disant ceci « en travaillant ensemble, nous sommes plus forts que séparément ». D’autres thèmes ont été développés pour éclairer les participants à ce forum sur la situation humanitaire du Burundi comme les défis liés au contexte socio-économique du Burundi présentés par le Professeur Misago Aloys , doyen de l’Institut Supérieur et du commerce de l’Université du Burundi. Il a montré que la population burundaise souffre de deux types de pauvreté, monétaire et non monétaire. En tout état de cause, 2/3 des burundais ne parviennent pas à satisfaire quotidiennement leurs besoins alimentaires et non-alimentaires de base selon cet universitaire.

Cette rencontre a vu la participation d’une chargé des urgences à la Caritas Internationalis , qui a présenté le rôle de la CI dans la coordination des actions humanitaires dans les pays membres  de la confédération en passant par les appels d’urgence. Autre chose, les participants ont échangé sur le travail de la cartographie des interventions des Caritas au Burundi pour avoir un document appelé Mapping des Interventions des Caritas présentes au Burundi ainsi que le réseau Caritas Burundi.