Ce n’est que dans la vérité que l’amour resplendit et qu’il peut être vécu avec authenticité. La vérité est une lumière qui donne sens et valeur à l’amour (Caritas in Veritate n° 3)

PHOTOS DES REALISATIONS DU RESEAU CARITAS BURUNDI

JA slide show

SOPRAD CARITAS RUYIGI préoccupée par les conditions de vie des rapatriés et des familles d’accueil

Envoyer Imprimer PDF

SOPRAD CARITAS RUYIGI a organisé du  2 et  au 3 octobre 2018, dans la commune de Gisuru de la province Ruyigi  une foire aux semences pour les rapatriés et les familles d’accueil, vulnérables. Les bénéficiaires ont été identifiés par le personnel de la SOPRAD CARITAS RUYIGI. Mais la sélection a été opérée par un comité d’arbitrage composé par les membres des groupes paroissiaux justice et paix, les responsables des communautés ecclésiales de base, les élus collinaires ainsi que les autres leaders communautaires choisis suivant leur notoriété.

foire 11r

Le choix des bénéficiaires a été fait au niveau des collines et des sous collines, sous la supervision des membres du comité susdits, afin qu’il y ait de l’objectivité dans la détermination des personnes à retenir. L’appréciation a été faite en présence de toutes les personnes proposées, afin qu’elles puissent participer au choix des vrais bénéficiaires suivant le degré de vulnérabilité. Ici on comprendrait que tous les rapatriés et toutes les familles d’accueil n’ont pas le même niveau de vulnérabilité, raison pour laquelle il fallait que la proclamation soit publique pour que la foire profite aux vrais nécessiteux.

La foire a été animée par la SOPRAD CARITAS RUYIGI sous l’appui financier de la FAO, en présence du délégué de la Direction Provinciale de l’Agri-Elevage de Ruyigi, qui a représenté le ministère de l’agriculture et de l’élevage.
Avant d’ouvrir le marché, le délégué de la SOPRAD Caritas Ruyigi a d’abord souhaité la bienvenue à tous les bénéficiaires et leur a prodigué des conseils divers pour que les semences obtenues ne soient gaspillées ou utilisées pour d’autres fins. Le représentant de la DPAE Ruyigi, quant à lui, leur a demandé de bien conserver les semences en attendant que la pluie qui s’annonce déjà tombe pour débuter le semis.

Vous saurez que la foire avait été organisée pour 750 bénéficiaires pour la saison A et d’autres 750 seront touchés au début de la saison culturale B. Chaque ménage avait droit à 2 houes, à un fagot de cordes de patates douces, à des semences maraichères avec un coupon lui permettant d’entrer au marché pour l’achat des semences. Les ménages des rapatriés, des retournés, ayant accès à la terre ont été identifiés à hauteur de 69,4% et les familles d’accueil des rapatriés ou des retournés l’ont été à hauteur de 30,6%.

              P F Communication 

             SOPRAD CARITAS RUYIGI