Ce n’est que dans la vérité que l’amour resplendit et qu’il peut être vécu avec authenticité. La vérité est une lumière qui donne sens et valeur à l’amour (Caritas in Veritate n° 3)

PHOTOS DES REALISATIONS DU RESEAU CARITAS BURUNDI

JA slide show

BADEC - Caritas Ngozi engagée dans le traitement et le suivi médical des maladies mentales

Envoyer Imprimer PDF

BADEC-Caritas Ngozi a organisé  deux journées de sensibilisation des communautés sous le thème « Une maladie mentale est une maladie comme les autres et est curable sous traitement et suivi médical ». Les activités ont été organisées  du 23 et 24 Août 2018. Les administratifs et les leaders communautaires ont été ciblés lors de ces  séances de mobilisation face à ces maladies dans les communes de  Mwumba et  de Kiremba de la province de Ngozi.

mentale red

mentale red 1

Un  kit de sensibilisation communautaire composé de vélos, cartables et parapluies a été distribué  aux 74 Agents de Santé Communautaires correspondants aux 74 collines des communes d’intervention du projet  de santé mentale IZERE.

Lors de ces cérémonies, les représentants de l’administration à tous les niveaux, les représentants du ministère de la santé à tous les niveaux, le Secrétaire Exécutif de BADEC Caritas Ngozi, le représentant de Louvain Coopération ainsi que les membres des communautés visées, tous ont participés.

 Les discours de circonstance qui ont été prononcé par les différentes personnalités dont le Secrétaire Exécutif de BADEC-ARITAS Ngozi, le Représentant de Louvain Coopération, le Médecin Directeur de la Province sanitaire de Ngozi et le Conseiller Principal du Gouverneur de la Province de Ngozi. « La Mobilisation des administratifs pour un appui à la sensibilisation des communautés en santé mentale, la sensibilisation des 

communautés à la base pour l’orientation  des malades mentaux aux structures de soins ; la non stigmatisation des malades  avec des  symptômes et un appel à la communauté pour améliorer le regard et la conception souvent erronés sur la maladie mentale ».Tels sont les principaux points soulevés par ces personnalités. 

Les membres des  communautés et les administratifs ont été interpellés à privilégier davantage plus la prévention de la maladie mentale par des comportements et attitudes de nature à préserver la bonne santé mentale des populations (le respect des droits de l’homme, la lutte contre la toxicomanie, l’ivresse et la violence sous toutes ses formes etc…) 

Pour agrémenter la  journée ; les discours étaient ponctués par l’animation des tambourinaires et des groupes d’animation  et des danses traditionnelles avec le thème centrale axé sur la promotion de la santé mentale.

                                                                          NKURUNZIZA Marius

                                                                           PF  Communication

                                                                             BADEC-Caritas Ngozi