Ce n’est que dans la vérité que l’amour resplendit et qu’il peut être vécu avec authenticité. La vérité est une lumière qui donne sens et valeur à l’amour (Caritas in Veritate n° 3)

PHOTOS DES REALISATIONS DU RESEAU CARITAS BURUNDI

JA slide show

ODDBU Caritas Bajumbura lance une alerte en faveur de 800 ménages victimes des inondations

Envoyer Imprimer PDF

Le mois d’Avril 2018 a été caractérisé par de fortes pluies dans la plusieurs coins du pays. Les victimes  se comptent en milliers. Les quartiers périphériques de la ville de Bujumbura ont été plus touchés .ODDBU Caritas Bujumbura dénombre plus de 800  ménages qui ont touchés par les inondations.

Les pluies diluviennes de ces derniers  jours ont engendré des nouveaux vulnérables dans les paroisses de Kinama , Buterere et Gatumba dans l’archi diocèse de Bujumbura. Des centaines de maisons ont été détruit laissant les familles et leurs enfants sans abris.

altalt

Suite à cette catastrophe, les stocks de nourritures qui étaient constitués  par les ménages ont été emporté par les inondations, raison pour la quelle  les victimes demandent  une aide en nourriture et non vivres. Le matériel de couchage, les ustensiles de cuisines, les habits et d’autres objets qui étaient gardés dans les maisons  ont été systématique emportés par les eaux de pluies.

Caritas Burundi et Caritas diocésaine de l’Archi diocèse de Bujumbura ont procédé à l’identification des besoins ainsi que le nombre de bénéficiaires pour pouvoir mobiliser les bienfaiteurs.  Quelques quantités de nourriture ont été acheminées dans les zones touchées mais les besoins restent encore nombreux.

Les  personnes touchées par ces inondations crient à la solidarité car ils ont besoin des shittings pour abriter  leurs enfants surtout que les pluies continuent alors que les maisons  ont été détruites. A coté de la nourriture, les questions d’hygiène préoccupent les zones touchées. Suite à ces pluies, les latrines ont été démolies et les déchets se trouvent sur le sol ce qui pourrait entraîner des maladies liées à l’hygiène.  Les habitants des zones touchées  demandent aux organisations humanitaires et à l’administration  une aide pour la désinfection afin de limiter les dégats.

                         NDUWIMANA Généviève 

                        P.F Communication 

                        ODDBU CARITAS Bujumbura