« Abari basangiye ukwemera bari basangiye n’itunga. Baramuka bagurishije ivyo batunze canke ivyimburwa, bakagabura ikiguzi umwumwe akaronka ivyo akeneye » (Ibik. 2, 44-45).

PHOTOS DES REALISATIONS DU RESEAU CARITAS BURUNDI

JA slide show

Caritas Burundi et CRS viennent en aide à 1000 ménages burundais et congolais du diocèse de Bururi

Envoyer Imprimer PDF

Suite aux conflits violents qui ont frappé la région de l’Est de la République Démocratique du Congo , près de 8 000 personnes se sont déplacés  vers le long du Lac Tanganyika. Une grande partie de ces burundais et congolais ont cherché des abris dans les ménages des burundais  et d’autres ont loué de petites maisonnettes dans les villes de Rumonge et Nyanza lac au sud du Burundi mais, ils éprouvent des difficultés pour pouvoir survivre. Des maisons sans équipements, sans matériels de couchage  et d’autres n’ont pas des habits surtout les femmes et les enfants. Tels sont les  quelques besoins exprimés au mois de février 2018.

altalt

Pour répondre à l’appel lancée par  les administratifs,  les réfugiés congolais et les rapatriés Caritas Burundi en partenariat avec CRS ont organisé une activité en faveur de ces vulnérables. Il s’agit d’une distribution des non vivres pour 1000 ménages des  burundais retournés spontanément et des réfugiés congolais qui sont venus au Burundi fin janvier 2018. Dans la paroisse de Nyanza lac, plus de 480 burundais  et plus de 270 ménages congolais ont été assistés tandis que dans la proisse de Rumonge CRS et Caritas ont assistés plus de 80 burundais et plus 150 réfugiés congolais.

Un kit composé des casseroles, des bâches, des nattes, des ustensiles de cuisine et  du matériel de couverture et de couchage ont été donnés  à ces vulnérables. Pour avoir le nombre de 1000 bénéficiaires, les Caritas paroissiales de Rumonge et de Nyanza lac ont impliqué  les Communautés Ecclésiales de  base de Caritas ainsi que les administratifs dans le choix des plus nécessiteux.

Dans son mot d’ouverture des activités de distribution, l’administrateur de la Commune Nyanza lac a remercie ces organisations  de l’Eglise Catholique qui témoigne l’amour aux vulnérables. « C’est un cadeau au moment opportun, dans la semaine sainte, on recevait chaque jour des sollicitations des vulnérables au niveau de la commune qui nous demande secours, nous remercions Caritas et CRS »  a dit cet administratif.

altalt

C’est une grande joie de la part des bénéficiaires qui n’ont jamais eu d’assistance depuis leur première arrivée au Burundi. « Une famille burundaise m’a donné abris mais, il m’était difficile d’avoir des couvertures et des casseroles, je suis très contente de cette kit et j’ai été surprise de me voir assister alors que je suis musulmane », je dis merci seigneur pour avoir aidé à la création de Caritas et CRS. Dieu m’a répondu dans cette période de la semaine sainte.

Toutefois même si ces 1000 ménages ont bénéficié des non vivres, les besoins qui restent à satisfaire pour les biens de première nécessité sont nombreux .Beaucoup d’entre eux manquent de la nourriture ainsi que les outils de production comme la houe  pour les burundais. Ils lancent tous un appel à d’autres bienfaiteurs et surtout à Caritas  et CRS pour mobiliser ses partenaires de nouveau afin de soutenir ces vulnérables.