« Abari basangiye ukwemera bari basangiye n’itunga. Baramuka bagurishije ivyo batunze canke ivyimburwa, bakagabura ikiguzi umwumwe akaronka ivyo akeneye » (Ibik. 2, 44-45).

PHOTOS DES REALISATIONS DU RESEAU CARITAS BURUNDI

JA slide show

Le Diocèse de Ruyigi s’associe aux pauvres prisonniers pour alléger leurs souffrances

Envoyer Imprimer PDF

A l’Occasion du premier dimanche de l’Avent dédié aux personnes en détention célébrée dimanche  03 décembre 2017 .Son Excellence Monseigneur Blaise NZEYIMANA, Evêque du Diocèse de Ruyigi et Représentant Légal de la SOPRAD-CARITAS RUYIGI s’est joint aux  prisonniers de la maison d’arrêt de Ruyigi  pour leur donner de la joie.Les cérémonies  ont été marquées  par une remise au Directeur de la prison de Ruyigi, Monsieur  Eric EMERUSABE,  d’une aide composée des effets vestimentaires. Cette  dernière était particulièrement destinée aux prisonniers afin  d’alléger leur misère et renforcer l’esprit de communion avec  les autres  fidèles chrétiens du Diocèse.

aide aux prisonniers  ruyigi 1.jpg site

Pour la circonstance, l’Evêque a présidé une messe à laquelle participaient l’Abbé Eugène NSANZERUGEZE, Curé de la paroisse Cathédrale de Ruyigi, Monsieur l’Abbé Bernard CUBWA, Secrétaire Exécutif de la SOPRAD et  le Directeur de la Prison centrale de Ruyigi, les prisonniers et les autres  fidèles chrétiens.

Au début de la messe, le Curé de la paroisse Cathédrale de Ruyigi a d’abord souhaité la bienvenue au Pasteur  parmi la communauté carcérale de Ruyigi, puis a continué son propos en précisant  que cette visite effectuée par le  pasteur s’inscrivait aussi bien dans le cadre  de la mise en action de sa devise « je ne suis pas venu pour être servi, mais plutôt pour servir » et  pour répondre à la préoccupation du Pape François qui souhaite que l’Eglise aie une attention particulières aux délaissés. 

Dans son discours, l’Evêque a indiqué qu’il était venu partager la prière eucharistique avec les prisonniers au début de l’Avent et commémorer avec eux la journée dédiée aux pauvres,   prévue le 33ème dimanche du temps ordinaire.

Dans son homélie, l’Evêque, se basant sur les lectures dominicales prévues ce jour en référence au calendrier liturgique, il a précisé que l’Avent est une  période où chaque chrétien est invité à accueillir l’enfant Jésus qui naîtra à Noël.

Abordant le programme pastoral du Diocèse de Ruyigi, il a souligné  la nécessité de faire en sorte que les foyers soient des pépinières de foi  et d’amour,  du développement  et de la paix afin que chaque homme ait la dignité et la vie.   Pour concrétiser cette orientation pastorale, l’année passée, a-t-il précisé, était dédiée à la vie chrétienne et le développement, cette année est dédiée à l’éducation et le développement, l’année 2018 sera dédiée au pardon, à la réconciliation et le développement,  l’année 2019 sera dédiée à la justice, la paix et le développement, l’année suivante reprendra les mêmes thèmes comme une  louange à notre  Seigneur Dieu. Car, a-t-il  renchéri, les fruits obtenus de cette orientation pastorale constitueront une louange à notre Dieu, au moment où l’être humain sera  en marche vers son développement intégral.

aide aux prisonniers  ruyigi.jpg site

« Chacun doit se valoir et s’estimer utile pour atteindre le développement qui s’acquiert au moment où chacun donne sa contribution. Il faut croire que la situation carcérale dans laquelle les prisonniers se trouvent, peut s’améliorer et changer en véritable liberté dont ils sont privés. Nous devons être animés d’un amour tel que Dieu nous a aimés. » A déclaré l’évêque lors de son homélie.

Il  a poursuivi  en appelant les jeunes  à travailler avec abnégation pour atteindre leur auto prise en charge et les prisonniers à se convertir, à aider les autres à se convertir et à fuir  le mal partout où il proviendrait.En fin, il les a interpellés à s’occuper de l’hygiène là où ils sont afin de préserver leur santé.

Après  la messe, des discours  de circonstance ont été prononcées tour à tour, notamment celle du Directeur de la prison, du représentant des prisonniers et de l’Evêque lui-même. Ils ont tous  formulé ses remerciements à l’égard du Pasteur pour la visite qu’il a effectuée dans cette maison de détention, pour sa proximité  et pour le message pastoral qu’il leur a partagé. Il a également exprimé son remerciement à  la SOPRAD- CARITAS Ruyigi pour l’assistance des prisonniers dont elle s’est munie lors de cette circonstance. Il a indiqué en outre que la maison héberge 578 hommes, alors que sa capacité d’accueil est de 250 prisonniers. Les femmes, quant à elles, sont au nombre de 40 ainsi que 7  nourrissons  qui sont avec leurs mamans.

Pour ces derniers, le directeur de la prison de Ruyigi a  intercédé auprès du pasteur afin que la SOPARD Caritas Ruyigi dont il est le Représentant légal puisse rendre disponible la bouillie pour compléter leur régime alimentaire.

Le représentant des prisonniers, quant à lui,  a exprimé  ses sentiments de gratitude pour la  réponse satisfaisante à leurs demandes formulées l’an passé en l’occurrence la réfection et l’ornement de la chapelle, la dotation à la pastorale de la prison des religieuses qui les encadrent spirituellement. Il a exprimé aussi des besoins en effets liturgiques, l’agrandissement de la chapelle, la fourniture des couvertures pendant les moments froids,  la subvention alimentaire pour qu’au moins un jour, ils puissent changer leur alimentation de routine qu’est la pâte.

En guise de souvenir de cette journée pas comme les autres, les prisonniers ont offert à l’Evêque un cadeau d’une corbeille qu’ils ont fabriquée eux-mêmes.

                                                                                                                            Juvénal NDAYIZEYE,

                                                                                                                             PF Communication,

                                                                                                                            SOPRAD –CARITAS RUYIGI