IKAREMA 2018: "URUKUNDO RWA BENSHI RUZOHOROROKERWA BITUMWE N'UKO AKABI KAZOBANDANYA KONGEREKANA" (Matayo 24,12)

PHOTOS DES REALISATIONS DU RESEAU CARITAS BURUNDI

JA slide show

SOPRAD CARITAS RUYIGI auprès des Personnes vivant avec le handicap dans la paroisse de Muriza

Envoyer Imprimer PDF

A l’occasion de la journée internationale  des personnes vivant avec handicap le 3 décembre 2017, SOPRAD Caritas Ruyigi s’est jointe aux organisations de défense des droits des personnes handicapées dans le Diocèse de Ruyigi. Plus de dix associations de   la commune de BUTANGANZWA de la Province de Ruyigi se sont rencontréesavec les responsables de la Caritas paroissiales et la délégation de SOPRAD dans la paroisse de Muriza.

journe des personnes handicapes site

Les cérémonies de la journée ont débutée par une messe célébrée dans l’église paroissiale de Muriza par l’Abbé Salvator NGENDABANKA, Curé de cette paroisse. Après la messe, les membres des associations incluant des PVH ont fait une marche manifestation  avec des  slogans interpellant la population, les administratifs et les autres leaders à ne pas marginaliser les personnes vivant avec handicap. Les slogans rappelaient entre autres que les personnes vivant avec handicap (PVH), ont elles aussi, été créées à l’image de Dieu et que, à ce titre, elles devraient jouir de tous les droits au même degré que les autres burundais.

Le défilé s’est terminé à la Maison Communautaire de Muriza (MCM) où était prévue une réception au cours de laquelle ont été présentés les discours de circonstance. La  Maison Communautaire de Muriza (MCM) a été construite par la SOPRAD Caritas Ruyigi sur l’appui financier de handicap International. Le centre a commencé à accueillir les personnes handicapées depuis 2010 et sont encadrées par Caritas Ruyigi. Au besoin SOPRAD Caritas Ruyigi leurs transfèrent au Centre National d’Appareillage et  de Rééducation CNAR.

Interrogé sur l’état de santé de ce centre, le président du comité de gestion de la Maison Communautaire de Muriza (MCM), Monsieur  NDAGIJIMANA Justin, nous a fait savoir que l’orientation du centre est d’encadrer les Personnes Vivant avec le Handicap par l’éducation de la population afin qu’il y ait une intégration sociale effective des PVH dans leurs milieux de vie.

Depuis 2011, le projet RBC (Réhabilitation à Base Communautaire) exécuté par  SOPRAD Caritas Ruyigi sur financement de Handicap International, a soutenu, au cours des  4 ans, plusieurs personnes venues des différentes communes de la  province de Ruyigi et des communes limitrophes de BUTAGANZWA, notamment celles de la commune ITABA en province de Gitega et Musongati de la province de Rutana.

Après la clôture du Projet , les activités de routine notamment l’accueil et l’accompagnement des personnes handicapées, ont été poursuivies par SOPRAD Caritas Ruyigi. En outre, au cours de l’année 2016, Caritas internationale Belgique a soutenu les activités de la MCM en lui octroyant un financement de 2.500€.  Et, grâce à cet appui, pas mal d’enfants pieds bots ont été assistés et sont actuellement libérés de leur infirmité.

Actuellement plus de 10 associations composées à majorité de personnes vivant avec le handicap de plusieurs catégories sont fonctionnelles dans la commune de Butaganzwa. D’ailleurs, elles  étaient représentées pour commémorer la journée mondiale des PVH.

dioc 2

Ce centre est d’une grande importance même pour d’autres personnes supposées bien portantes car le centre est propice pour des réunions diverses et procure  des conseils allant dans le sens de préserver les droits des personnes handicapées. Le président du comité de gestion de la Maison Communautaire de Muriza a lancé un appel vibrant à toute personne de bonne volonté de soutenir les efforts du centre et de contribuer pour que la situation des personnes handicapées puisse s’améliore.

Plusieurs allocutions ont été prononcées, notamment celle d’un représentant des associations des personnes en situation de l’handicap, celle de l’administrateur communal, celle d’un délégué de la   SOPRAD CARITAS RUYIGI  et du Curé de la paroisse de MURIZA. Tous les intervenants ont plaidé en faveur des personnes vivant avec le handicap et ont souhaité que les actions d’assistance aux handicapés soient poursuivies.

L’administrateur communal, Monsieur NTUKAMAZINA Fabien Tharcisse, a fustigé une mauvaise attitude observée chez certains parents qui développent un esprit de quémander lorsqu’ils élèvent des personnes vivant avec le handicap. Il leur a demandé d’arrêter cette pratique et de développer un esprit d’auto prise en charge au lieu de passer des heures et des heures sur les lieux publics sans rien faire.

Le délégué de SOPRAD, Monsieur Onésime CIZA a insisté sur la vie communautaire exemptée de marginalisation. Et cette vie commence déjà au niveau des familles, qui doivent tout faire pour ne pas cacher les PVH car, elles ont été créées par Dieu et devraient jouir des droits comme toute autre personne physiquement bien portante. Il a interpellé les familles à s’organiser pour que les personnes vivant avec le handicap soient toujours soutenues dans leurs activités de tous les jours dans leurs familles respectives et dans leurs milieux de vie.

                                                                                                                                                                  Juvénal NDAYIZEYE,

                                                                                                                                                                    PF Communication

                                                                                                                                                                    SOPRAD CARITAS RUYIGI.