«N’aimons pas en paroles, mais par des actes» : c’est le thème du message du Pape François, en vue de la première Journée mondiale des Pauvres, qui se tiendra le 19 novembre prochain, 33e dimanche du Temps Ordinaire, avant la Solennité du Christ-Roi.

Caritas Africa organise une formation de mobilisation des ressources à Nairobi

Envoyer Imprimer PDF

Une trentaine de participants  en chargé de la mobilisation des ressources dans les Caritas Africaines se trouve dans la capitale Kenyane pour une formation en mobilisation des ressources que Caritas Africa  organise depuis  lundi le 2 Octobre 2017. La formation durera trois jours avec un objectif bien précis de renforcer les capacités des Caritas Africaines afin d’être capable de répondre aux besoins des vulnérables.

rogn kenya

La formation a été ouverte par le coordinateur régional de Caritas Africa Monsieur Albert Mashika. Dans son mot d’ouverture, il a souhaité la bienvenue à tous les participants venus de tous de 46 pays africains qui ont des Caritas actives depuis plusieurs années. « Nous devons savoir que nous sommes redevables à nos partenaires mais particulièrement aux pauvres que nous sommes appelés à servir. Les pauvres reflètent l’image du christ, pour le servir, prenons soi des pauvres ».a déclaré Monsieur Albert Mashika .Pour être à la hauteur de notre mission, nous devons adopter un comportement nouveau, vivre dans la dignité pour garder une bonne image comme quelqu’un qui travaille pour Caritas, une organisation de l’Eglise Catholique.

La mobilisation des ressources est une chose très importante car  elle se fait  dans l’optique de rendre la dignité aux pauvres.

D’après Nigel Wallace, expert en mobilisation des ressources de Caritas Internationalis en même temps formateur , il y a des pratiques indispensables dans la mobilisation des ressources notamment celle de rester en communication avec les partenaires afin de les garder  tous. Pour mobiliser plus de fonds, nous avons besoin d’avoir une histoire convaincante. « Pourquoi devrait-on nous donner de l’argent ? Quel bénéfice en retire ? En quoi la contribution du donateur fera-t-elle la différence »? Voilà les questions qu’on devra répondre avant de se lancer dans la mobilisation selon cet expert toutefois  Caritas est une organisation qui a des valeurs qu’il faut respecter , les financements qui ne respectent  pas la doctrine sociale de l’Eglise Catholique ne sont pas acceptés.

kenya 2

Certes les Caritas Africaines sont des organisations crédibles implantées sur tout le territoire national jusque dans les communautés et cela leur conférer un statut plus intéressant dans la mobilisation des ressources. Il est important que les Caritas Africaines puissent être capable de décrire leurs forces , ce qu’elles font  et ce dont elles ont besoin pour mobiliser plus en faveur des pauvres que Jésus nous appelle à servir.

 

Au terme du Jubilé de la Miséricorde, le Pape François a institué la Journée Mondiale des Pauvres, afin que dans le monde entier les communautés chrétiennes deviennent toujours davantage et mieux signe concret de la Charité du Christ pour les personnes les plus défavorisées et les plus marginalisées dans nos milieux de vie et pour que les pauvres soient considérés comme partie intégrante de nos communautés avec un rôle particulier à y jouer

JA slide show