«N’aimons pas en paroles, mais par des actes» : c’est le thème du message du Pape François, en vue de la première Journée mondiale des Pauvres, qui se tiendra le 19 novembre prochain, 33e dimanche du Temps Ordinaire, avant la Solennité du Christ-Roi.

Clôture de la Semaine dédiée à la paix organisée par l’Atelier Ecole de la Foi, Caritas Burundi et la Chaire UNESCO de l’Université du Burundi

Envoyer Imprimer PDF

 La semaine de la paix du 18 au 24  septembre   a été clôturée dimanche le 24. Cet événement   survient  après  11 séries de  présentation sur des thèmes de paix et réconciliation organisées par Caritas Burundi, l’Atelier école de la Foi conjointement  avec  la Chaire Unesco  de l’Université du Burundi. Les cérémonies  se sont déroulées à mont Sion Gikungu sous le thème « soyons réconciliés pour vivre en paix ! ».

cloture paix

« Le  dialogue pour la  paix et la réconciliation est venu au moment opportun  »  a estimé Docteur Aloys Misago , un des organisateurs des activités , beaucoup de burundais souffrent des maux de la guerre, des divisions que le pays a connu dans le passé. Il s’agit  d’une bonne occasion   de manifester un esprit de tolérance et de réconciliation  garant de la paix, la liberté et le développement durable;  a-t-il  insisté. La résolution pacifique des conflits, l’unité dans la diversité, dialogue inclusif, le respect du droit de l’homme  sont les principales sessions qui ont été développées depuis l’an 2013 dans les provinces de Bujumbura, Ngozi et Gitega. « Notre diversité constitue un atout au développement car elle est une richesse bien qu’elle présente toujours  des défis éventuels. Ce sont ces défis  auxquels nous devons faire face pour bâtir un monde meilleur fondé sur l’égalité et la solidarité ».Ont dit la majorité des participants à ces ateliers.

La part de l’Eglise dans le processus de la consolidation de la paix et la réconciliation est considérable   selon l’Abbé Salvator NICITERETSE, ici nous reconnaissons les différentes conférences des évêques qui n’ont pas cessé de témoigner  de la contribution ecclésiale dans la gestion des crises qui ont secoué le pays.

Pour lui, Il ya des signes important  de paix durable, la vie en abondance avec Dieu, une personne ayant l’amour du Christ ne manifeste pas un esprit d’égoïsme, d’injustice ou de mensonge  plutôt de partage et de communion avec ses frères. Se repentir et demander pardon  ,respecter la vie d’autrui sans tenir compte de son rang social, appartenance politique, religieuse ou ethnique puisque chaque personne a été créée avec le droit inaliénable de vivre. Les actes inhumains comme la torture, l’avortement, l’esclavage, le  génocide, l’emprisonnement illégal et tout autre acte du genre violent le droit et la joie de vivre. Nous sommes donc appelés à dénoncer et combattre tous ces actes ignobles. Lutter pour la justice car la paix est son fruit (isaie32 :17).La justice comme la vérité libère, prier et chercher la paix vont ensemble  avec la justice.  cloture paix 1

  Cette Abbé a clôturé son discours   par les mots du  célèbre  Martin Luther King : « Nous devons apprendre à vivre ensemble sinon nous mourrons comme des idiots. » Il a interpellé enfin les gens à vivre  l’amour et se donner pour les autres, dire la vérité qui émane de Dieu ; il est dès  lors important de se mettre ensemble pour  soutenir ceux qui disent la vérité même si  nous pouvons en être victimes.

Au terme du Jubilé de la Miséricorde, le Pape François a institué la Journée Mondiale des Pauvres, afin que dans le monde entier les communautés chrétiennes deviennent toujours davantage et mieux signe concret de la Charité du Christ pour les personnes les plus défavorisées et les plus marginalisées dans nos milieux de vie et pour que les pauvres soient considérés comme partie intégrante de nos communautés avec un rôle particulier à y jouer

JA slide show