PAROLE DE VIE POUR 2018: Si nous marchons dans la lumière comme il est lui-meme la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres (1 Jn 1,7)

PHOTOS DES REALISATIONS DU RESEAU CARITAS BURUNDI

JA slide show

La situation alimentaire dans les communes de Bugabira , Busoni et Vumbi de la province de kirundo reste toujours précaire

Envoyer Imprimer PDF

Selon toujours les données d′alerte précoce du mois de Mai collectées par Mvam en partenariat avec Caritas Burundi, la sécurité alimentaire s’est globalement améliorée du fait des premières récoltes de maïs et du haricot.  Au niveau national, la plus part des informateurs clés, sont d’avis que la situation de la sécurité alimentaire s’est améliorée dans l’ensemble comparée au mois dernier. Ceci fait suite au début des récoltes dans de nombreuses régions.

 Exceptionnellement, la situation de la sécurité alimentaire des ménages reste précaire pour la province de Kirundi (commune Bugabira , Busoni et Vumbi), où plus de la moitié des informateurs  clés ont signalé que la situation s’est détériorée  en Mai 2017 par rapport au mois précédent. Dans ces communes, l’insécurité alimentaire a persisté depuis octobre 2017 à cause des faibles précipitations. Aussi, les stocks alimentaires de la plus part des ménages essentiellement pauvres sont épuisés même si de faibles récoltes sont attendues.

En conséquence, le taux d’abandon scolaire a diminué légèrement en mai par rapport au mois dernier. Cependant, des abandons scolaires inhabituels ont été signalés par 41% des rapporteurs dans l’ensemble du pays. Les provinces où l’abandon scolaire est le  plus accentué selon les informateurs clés sont les provinces de Gitega, Karuzi, Kirundo, Ngozi,Rumonge et Ruyigi. Les raisons énoncées le plus souvent par  ces informateurs clés sont la pauvreté des parents et l’insécurité alimentaire