«N’aimons pas en paroles, mais par des actes» : c’est le thème du message du Pape François, en vue de la première Journée mondiale des Pauvres, qui se tiendra le 19 novembre prochain, 33e dimanche du Temps Ordinaire, avant la Solennité du Christ-Roi.

Le diocèse de Muyinga s’investit dans la sécurité alimentaire avec le Centre Agro pastoral de Mutwenzi de la paroisse Kanyinya

Envoyer Imprimer PDF

Le centre Agro pastoral de Mutwenzi de la paroisse Kanyinya en province de Kirundo dans le diocèse de Muyinga est un centre de rayonnement agro pastorale de l’église catholique du Burundi. Créé en 1995, le centre est très actif dans la formation agro pastorale des paysans de la région du nord ainsi que la transformation agricole pour pallier au problème de  marchés. Le centre se trouve au bord du lac Rwihinda .Il possède des champs modernes et un élevage  de qualité que les paysans et d’autres chrétiens de la région viennent voir afin de pouvoir s’organiser chez eux.


photo vache mutwenzi

Deux types d’élevage ont été développés, l’élevage des vaches qui produit du biogaz  comme source d’énergie avec un autre type d’ élevage  exclusivement pour la production du lait et du fumier nécessaire pour l’agriculture du centre.

D’après Abbé  Floribert Niyungeko chargé du volet formation au centre,  des habitants du diocèse de Muyinga viennent pendant quelques jours pour apprendre ces techniques agricoles et retournent  chez eux pour apprendre aux autres agri-éleveurs de la région. Ils forment des mini- centre agro pastoraux à l’exemple de ceux qu’ils ont vu au centre de Mutwenzi.

« En 1995, l’évêque d’alors du diocèse de Muyinga Monseigneur NTERERE Jean Berchmans  a constaté que les chrétiens de sa région majoritairement agriculteurs vivent souvent une insécurité alimentaire. Le centre a été  doté des agronomes qui aident dans la formation et l’encadrement de la population. » nous a dit le chargé du volet de la formation.

photo grard mutwenzi

A coté de la formation et de l’encadrement agricole, le centre agro pastorale a initié des projets des transformations des produits agricoles qui ne sont pas consommés dans la région mais qui sont quand même cultivés dans le diocèse .C’est notamment, le tourne sol qui est utilisé dans l’usine pour avoir de nouveaux produit comme l’huile de tourne sol mais aussi avec des dérivés utilisés dans l’alimentation du bétail et vendus aux éleveurs proche du centre comme le dit Abbé Gérard Ngendahayo chargé du volet transformation agricole dans le centre agro pastorale de Mutwenzi .

Le centre Agro pastoral de Mutwenzi transforme également  des ananas pour produire du vin qui est très apprécié « le vin pétillant ».Cette transformation du vin permet aux cultivateurs d’ananas d’avoir un marché d’écoulement de cette denrée qui est produite dans la  province de Muyinga  et dans la province de Kirundo.

photo agri article mutwenzi

Le centre de Muntwenzi est une contribution à la sécurité alimentaire  très appréciée dans la région du nord par la population d’autant plus que cette région est souvent dans l’insécurité alimentaire.

Les rapports récents montrent que les provinces de Kirundo et Muyinga sont dans une insécurité alimentaire très aigue mais les personnes qui sont encadrées par ce centre parviennent à faire face à cette insécurité alimentaire. 

Au terme du Jubilé de la Miséricorde, le Pape François a institué la Journée Mondiale des Pauvres, afin que dans le monde entier les communautés chrétiennes deviennent toujours davantage et mieux signe concret de la Charité du Christ pour les personnes les plus défavorisées et les plus marginalisées dans nos milieux de vie et pour que les pauvres soient considérés comme partie intégrante de nos communautés avec un rôle particulier à y jouer

JA slide show