«N’aimons pas en paroles, mais par des actes» : c’est le thème du message du Pape François, en vue de la première Journée mondiale des Pauvres, qui se tiendra le 19 novembre prochain, 33e dimanche du Temps Ordinaire, avant la Solennité du Christ-Roi.

Le mois de février est resté déficitaire au régime pluviométrique selon le rapport mVam

Envoyer Imprimer PDF

L’appréciation des agriculteurs sur le régime pluviométrique corrobore avec la tendance de l’amélioration du régime telle qu’enregistrée par les stations de relevés pluviométriques de l’IGEBU .Le même institut, qui par ailleurs préconise une amélioration globale de la situation avec retour à la neutralité(ou la fin des phénomènes El Nino et la Nina) dans certaines localités (dépressions du Nord Est et de l’Ouest du pays) connaitraient toujours une tendance déficitaire de la pluviométrie.

Les données du rapport du Programme Alimentaire Mondial dont Caritas Burundi participe à la collecte montre que le régime pluviométrique s’est amélioré dans 50% des communautés suivies à travers le Mvam mais dans l’ensemble les précipitations du mois de février sont considérées comme déficitaires ; dans 12% comme excédentaire et dans 38% des cas comme répondant normalement aux besoins de la saison et des cultures.

Sur base de cette appréciation communautaire, le régime pluviométrique s’est considérablement amélioré dans les provinces de Muramvya et Kirundo où il est considéré comme normal par totalité des communautés et dans plus de 67% dans les provinces de Mwaro, Ngozi et Bujumbura mairie. Par contre, le plus grand déficit des précipitations est signalé dans les provinces de Cankuzo,Cibitoke,Gitega,Kayanza et Muyinga où la totalité des communautés en fait mention.

Toutefois, à la suite des fortes pluies et tempêtes du 13 au 15 mars 2017, environ 102 ménages dans les sous-collines de Rimbo et Nyarunazi de Bubanza ont perdu leurs maisons et cultures entières.

Au cours de la première décade du mois de février 2017,les précipitations ont été globalement déficitaires et en deçà de 90% sur l’ensemble du pays voire même extrêmement déficitaire dans centaines contrées du nord-est (dans les provinces de Kirundo, Muyinga et Cankuzo ) avec moins de 50% .La région centrale qui enregistre un régime pluviométrique déficitaire lors des 2 premières décades est subitement marquée par un régime pluviométrique excédentaire  en particulier dans la province de Ruyigi ce qui constitue un double impact négatif dans le mois de février.

Dans l’ensemble et selon le calendrier agricole, les semis et plantations pour la saison B doivent intervenir de mi-février à mi-mars d’où le régime pluviométrique excédentaire qui a prévalu  durant le mois de février ne devrait pas être défavorable outre mesure pour les cultures de la saison.

Au terme du Jubilé de la Miséricorde, le Pape François a institué la Journée Mondiale des Pauvres, afin que dans le monde entier les communautés chrétiennes deviennent toujours davantage et mieux signe concret de la Charité du Christ pour les personnes les plus défavorisées et les plus marginalisées dans nos milieux de vie et pour que les pauvres soient considérés comme partie intégrante de nos communautés avec un rôle particulier à y jouer

JA slide show