«N’aimons pas en paroles, mais par des actes» : c’est le thème du message du Pape François, en vue de la première Journée mondiale des Pauvres, qui se tiendra le 19 novembre prochain, 33e dimanche du Temps Ordinaire, avant la Solennité du Christ-Roi.

6 personnes mortes et une centaine de maisons détruites suite aux pluies dans les différentes provinces du Burundi

Envoyer Imprimer PDF

Le bilan des dégâts des pluies qui se sont abattues dans les différentes provinces du Burundi dans la nuit du 16 mars ont été énormes. Plusieurs sources avancent un chiffre de 6 personnes mortes suite aux inondations et une centaine des maisons détruites dans les différents coins du pays.

Sur les six personnes  qui sont mortes, cinq sont des enfants d’une même famille qui dorment sous le même toit dans la commune Mabayi dans la localité de Rujeni en secteur de Rufumbegeti. Selon des sources sur place, la maison s’est effondrée suite aux pluies et les 5 personnes sont mortes. Dans la même région du Nord est plusieurs maisons ont été détruites entrainant des sans abri. A part ces pertes en vies humaines, plusieurs champs de culture ont été endommagés, le bilan des dégâts n’est pas  encore définitif.

 La route Bujumbura a été également coupée rendant très difficile la circulation des biens et des personnes ce qui aggrave davantage les conditions de vie de la population des provinces Bubanza et Cibitoke.


maison caramaa article

Dans la ville de Bujumbura, les dégâts des pluies sont aussi graves, l’administration locale des quartiers de Buterere ,  Carama et Kinama au nord de la ville de Bujumbura dénombre une centaine de maisons détruites dans ces quartiers.

 Un militaire de l’armée Burundaise  a été également emporté par des eaux de ruissellement, son cadavre a été retrouvé le lendemain dans la localité de Bukirasazi  dans la zone de Kinama toujours au nord de la ville de Bujumbura.  

Après une visite que Caritas Burundi a effectuée sur terrain pour se rendre compte de ces dégâts, des centaines des sans abris sont toujours dans la zone Buterere. Ils attendent toujours la main des bienfaiteurs surtout que cette catastrophe survient alors que les conditions de vie des populations étaient médiocres.

degat buterer article 2

L’administration locale appelle les bienfaiteurs à leur venir en aide car elle n’est pas capable de donner les besoins prioritaires à ces victimes des inondations. Dans l’urgence, ils ont besoin des couvertures, des habits, des shittings pour se protéger contre le froid et le soleil qui alterne.

Ces dégâts sont enregistrés dans des zones ou l’épidémie de Malaria sévit  depuis quelques jours. Le manque de respect des normes d’urbanisation serait à l’origine de ces dégâts dans la ville de Bujumbura tandis que dans d’autres provinces sont liées aux changements climatiques.

Au terme du Jubilé de la Miséricorde, le Pape François a institué la Journée Mondiale des Pauvres, afin que dans le monde entier les communautés chrétiennes deviennent toujours davantage et mieux signe concret de la Charité du Christ pour les personnes les plus défavorisées et les plus marginalisées dans nos milieux de vie et pour que les pauvres soient considérés comme partie intégrante de nos communautés avec un rôle particulier à y jouer

JA slide show