«N’aimons pas en paroles, mais par des actes» : c’est le thème du message du Pape François, en vue de la première Journée mondiale des Pauvres, qui se tiendra le 19 novembre prochain, 33e dimanche du Temps Ordinaire, avant la Solennité du Christ-Roi.

Caritas Burundi contribue dans la lutte contre l’épidémie de Malaria en équipant les agents de santé communautaire de Kayanza

Envoyer Imprimer PDF

Dans le cadre du programme de lutte contre la malaria que Caritas Burundi est entrain d’exécuter grâce au financement du fond mondial, plus de 64 agents communautaires ont reçu de la part de Caritas Burundi du matériel qui sera utilisé dans le traitement de trois maladies dans leurs communautés dont la malaria, la diarrhée et la pneumonie.


foto slide 2

Cette activité de distribution du matériel constitué d’un kit de traitement des maladies comme la malaria, la diarrhée et la pneumonie dans leurs communautés s’est déroulé dans les bureaux du district sanitaire de Kayanza au nord du Burundi. Ces agents communautaires qui sont dispersés dans les différentes collines du district sanitaire de Kayanza n’ont qu’un seul rôle celui de traiter les patients  de ces trois maladies. 

«  Vous avez appris beaucoup de choses sur les symptômes de ces trois maladies, il y a des symptômes qui montrent aux agents communautaires l’état du patient pour faire recours aux professionnels aux cas compliqués, vous avez appris à traiter la malaria simple mais si c’est compliqué vous devez référer ces cas aux hôpitaux, vous savez comment mélanger l’eau qu’on donne aux enfants qui souffrent de la diarrhée. Vous allez bientôt servir vos communautés mais en sachant que vous avez des limites » a insisté l’abbé secrétaire général  de Caritas Burundi lors de la remise de ce matériel.  

A part le district sanitaire de la province de Kanyanza, plus de 1290 agents de santé communautaire ont été formés par Caritas Burundi sur tout le territoire national, ils vont participer dans l’amélioration des conditions de vie de la population en traitant les 3 maladies dans leurs communautés.

Les autorités du ministère de la santé publique à commencer par le médecin chef de district de Kayanza et le représentant du ministre  ont remercie Caritas Burundi pour son implication dans la lutte contre l’épidémie de la malaria mais aussi tous les dons que Caritas Burundi a donné aux structures de soins de la province de kayanza.

Le médecin chef de district de Kayanza a révélé que les chiffres des malades souffrant de la malaria ont augmenté cette année 2017 comparativement à l’année 2016.Pour la période de janvier 2016, le district sanitaire de kayanza a reçu autour de 3900 cas de malaria tandis qu’en janvier 2017, le même district a enregistré plus de 6000 cas de paludéens.

Cette activité a été organisée au lendemain de l’annonce du gouvernement du Burundi disant que la malaria est une épidémie au Burundi. Caritas Burundi avait toujours alerté l’opinion nationale et internationale sur cette épidémie face aussi à une crise alimentaire qui frappe le pays depuis quelques années.

Au terme du Jubilé de la Miséricorde, le Pape François a institué la Journée Mondiale des Pauvres, afin que dans le monde entier les communautés chrétiennes deviennent toujours davantage et mieux signe concret de la Charité du Christ pour les personnes les plus défavorisées et les plus marginalisées dans nos milieux de vie et pour que les pauvres soient considérés comme partie intégrante de nos communautés avec un rôle particulier à y jouer

JA slide show