«N’aimons pas en paroles, mais par des actes» : c’est le thème du message du Pape François, en vue de la première Journée mondiale des Pauvres, qui se tiendra le 19 novembre prochain, 33e dimanche du Temps Ordinaire, avant la Solennité du Christ-Roi.

Caritas Burundi se joint aux femmes à leur journée internationale

Envoyer Imprimer PDF

Le Réseau Caritas Burundi a participé dans la célébration de la journée de la femme organisée dans la province de Ruyigi à l’est du pays. Pour soutenir les femmes à l’occasion de cette journée des pagnes ont été octroyés aux femmes pour qu’elles participent avec élégance dans cette fête. Le réseau Caritas Burundi a appuyé également  la communication de cette activité avec la production des spots.


journe de la femme

 Cet appui a été réalisé grâce au projet GIRITEKA que Caritas Burundi est entrain d’exécuter, financé par Unicef. Le projet vise le renforcement de la résilience des enfants et des femmes touchées par les crises politiques, sociale et économiques  dans les zones transfrontalières du Burundi .

Dans ce projet des violences basées sur le genre et d’autres formes de violences sur les enfants sont traités et empêchés. Un soutien psycho social aux femmes et filles victimes des viols est accordé grâce à ce projet exécuté par le réseau Caritas dans les différentes provinces du Burundi.

Le thème de cette journée internationale était le suivant « Les femmes dans un monde du travail en évolution, pour un monde 50 -50 en 2030 ».Au Burundi, le thème choisi était le suivant « Protection de l’environnement, clé de la sécurité alimentaire et de l’autonomisation de la femme ».

Parler de l’environnement et la femme au Burundi est très important selon la représentante du FNUAP au Burundi car les femmes sont les premières victimes  de la crise alimentaire.

Les cérémonies ont vu la participation de la première dame, du ministre en charge des questions des femmes et plusieurs organisations. Caritas Burundi avait envoyé l’abbé Désiré Ninahazima secrétaire adjoint de Caritas Burundi.

Pour une sœur travaillant pour Caritas Burundi qui était dans ces cérémonies, c’est important de donner la place à la femme. « En passant par Marie, le monde a été libéré du péché et voila la femme burundaise peut être une solution aux problèmes burundais » nous a expliqué sa motivation d’avoir participé à cette journée.

Au terme du Jubilé de la Miséricorde, le Pape François a institué la Journée Mondiale des Pauvres, afin que dans le monde entier les communautés chrétiennes deviennent toujours davantage et mieux signe concret de la Charité du Christ pour les personnes les plus défavorisées et les plus marginalisées dans nos milieux de vie et pour que les pauvres soient considérés comme partie intégrante de nos communautés avec un rôle particulier à y jouer

JA slide show