Nous nous proposons avec le Pape Francois, d'entrer en dialogue avec tous au sujet de notre maison commune

JA slide show

CARITAS BURUNDI VOUS SOUHAITE UN BON TEMPS DE CARÊME.

Termes de référence de l'Atelier sur les Etats Généraux

Envoyer Imprimer PDF

1407747832887

Les Etats Généraux de Caritas Burundi, du 13 au 14 décembre 2016 au Grand Séminaire Jean Paul II de Gitega, pour relever les défis et indiquer à l'Eglise du Burundi les perspectives d'une Caritas plus communautaire et plus proche de ses bénéficiaires.

Thème : Caritas au cœur de l’Eglise au Burundi ; défis et perspectives

  1. Introduction

 

Le pape François insiste sur le fait que l’Église est la source de la charité et il nous rappelle que l’Église et ses diverses structures ne sont pas des ONG, malgré leur efficacité !

Dans le cadre du renforcement de Caritas Burundi, engagée dans la pastorale sociale pour le rayonnement des Caritas diocésaines, un processus de sa restructuration a été entamé depuis avril 2011. Depuis lors, des résultats intéressants allant dans le sens de la restructuration et l’opérationnalisation effective du réseau ont été atteints. Au moment où les conclusions des différents ateliers « Forum Pays » organisés à l’intention des organisations caritatives, l’évaluation sommaire du plan stratégique 2013-2015 ainsi que les différentes rencontres stratégiques ont identifié le besoin de réflexion approfondie sur le service de charité au sein de l’Eglise du Burundi, les responsables de Caritas Burundi ont décidé d’organiser des assises réunissant tous les acteurs impliqués dans cette pastorale de la charité sous forme des « Etats Généraux de Caritas au Burundi ». Pendant deux jours, les participants aux Etats Généraux vont échanger sur la contribution de Caritas au Burundi depuis sa création jusqu’aujourd’hui, ce que doit être une Caritas dans le contexte précis du Burundi, la synergie nécessaire entre la Caritas Burundi, les autres services ou organisations de la pastorale sociale de d’Eglise, les Caritas sœurs œuvrant au Burundi ainsi que les différentes institutions étatiques et organisations soutenant l’action Caritas au Burundi. Les conclusions des deux jours de réflexion, centrées sur le thème : Caritas au cœur de l’Eglise au Burundi ; défis et perspectives, vont permettre à Caritas Burundi d’améliorer ses services aux pauvres. Les présents termes de références donnent le contexte et la justification de l’atelier, les objectifs et les résultats attendus à la fin de l’atelier ainsi que d’autres informations utiles pour les participants aux Etats généraux.

  1. Contexte et justification

L’atelier des Etats Généraux de Caritas Burundi est organisé dans la succession des différentes activités du processus de restructuration et renforcement du réseau Caritas Burundi dont ils constituent une phase décisive. Il sied de préciser ici les principales étapes déjà franchies dans ce processus de restructuration et de renforcement du réseau : 

-          En avril 2011, la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi (CECAB) a décidé le démarrage d’un grand chantier de restructuration et de renforcement du réseau Caritas Burundi après plusieurs années de réflexion. Cette importante décision dans l’histoire de Caritas Burundi, assortie d’une feuille de route pour ce processus, aboutira quatre ans plus tard à des résultats concrets importants ;

-          En mars 2013, la CECAB adopte les nouveaux statuts de Caritas Burundi[1]. Ces derniers  consacrent la Caritas Burundi comme organisation en réseau fédérant les huit organisations diocésaines de développement relevant des huit diocèses du pays et désormais connues sous le nom de Caritas diocésaines (ODDBU-Caritas Bujumbura,  ODAG-Caritas Gitega, BDDB-Caritas Bubanza, COPED-Caritas Bururi, ODEDIM-Caritas Muyinga, BADEC-Caritas Ngozi, ODECO-Caritas Rutana et SOPRAD-Caritas Ruyigi) avec un Secrétariat National au niveau central. Les bureaux de l’ancien CED-Caritas Burundi abriteront le Secrétariat National. L’approbation des statuts a permis la mise en place d’autres outils communs aux membres du réseau comme le règlement intérieur, le manuel des procédures, le plan de communication, etc.

-          C’est aussi en mars 2013 que le premier plan stratégique du réseau Caritas Burundi fut approuvé par les Evêques, un signe de concrétisation des nouveaux statuts. Ce plan sera approuvé en présence de tous les membres du réseau et les différents partenaires en mai 2013 ;

-          En décembre 2013, alors que la Caritas Burundi et CRS célébraient en commun l’année jubilaire (50 ans) inaugurée en juin 2013, un premier atelier « Forum Pays » des organisations Caritas œuvrant au Burundi est organisé. L’atelier a vu la participation des organisations caritatives partenaires de Caritas Burundi (CRS, Secours Catholique, Caritas International Belgique et CAFOD), de la Caritas Congo asbl, des responsables des Caritas Diocésaines (Organisations Diocésaines de Développement) membres du réseau Caritas Burundi ainsi que certains cadres de Caritas Burundi et CRS, autour des Evêques répondus tous présents à ce rendez vous important. Ce premier Forum Pays a été une meilleure occasion de créer un espace de communion, de réflexion et d’action  entre les organisations caritatives qui accompagnent l’œuvre de l’Eglise du Burundi, le renforcement d’une vision partagée de la mission de Caritas au Burundi, la clarification des relations de communion et de partenariat qui devront caractériser les organisations caritatives œuvrant au Burundi dans l’avenir, la définition d’une stratégie de mise en route du Forum Pays au Burundi mais aussi une occasion de s’accorder sur un projet symbole de communion des Caritas au Burundi. En effet, au cours de l’atelier, tous les participants ont été tous unanimes sur le projet de communion fraternelle entre les organisations caritatives œuvrant au Burundi, avec comme proposition la construction d’un centre médicale. Ce dernier est en cours de construction à Gitega ;

-       En juin 2014, la clôture de l’année jubilaire Caritas Burundi/CRS Burundi  à Gitega a été une meilleure occasion de renforcement de la synergie entre les organisations membres du réseau Caritas Burundi mais aussi avec les organisations caritatives sœurs. C’est à cette occasion que l’hymne de Caritas Burundi a été diffusée et la première pierre du Centre Médical Symbole de communion des organisations caritatives œuvrant au Burundi bénie et posée ;

-       En décembre 2014, un deuxième atelier « Forum Pays » a été organisé dans le cadre de l’animation du service de charité au Burundi par Caritas Burundi. Ce fut l’occasion d’évaluation de la mise en œuvre des recommandations du premier Forum Pays organisé il y avait une année et d’arrêter deux nouvelles orientations stratégiques à suivre en vue de renforcer la communion entre les organisations caritatives œuvrant au Burundi. Ces orientations stratégiques visent à rendre effective la coordination entre les services d’assistance et  de développement et de Justice et Paix, et à outiller les agents de ces services en intégration et en matière de la doctrine sociale de l’Eglise ;

-       En mars 2015, un premier rapport compilé des activités du réseau Caritas Burundi a été approuvé par les Evêques. Ce rapport tente de montrer l’image globale des réalisations de l’Eglise Catholique du Burundi bien qu’il reste encore déficitaire par rapport aux contributions communautaires qui sont pourtant très importantes en quantité et en qualité ; 

-       En mai 2016, un nouveau plan stratégique 2016-2019 a été adopté par les Evêques avec deux nouveaux axes stratégiques importants ; la promotion de l’identité ecclésiale de la Caritas et la promotion de la communication et le partenariat. Au même moment, le deuxième rapport compilé du réseau Caritas Burundi fut approuvé par les Evêques, un rapport incluant cette fois-ci quelques réalisations non exhaustives au niveau des communautés ecclésiales de base dans certains Diocèses ; 

-       Depuis juin 2016, en référence à son nouveau plan stratégique 2016-2019, Caritas Burundi s’attèle particulièrement à la construction du chantier de développement du partenariat efficace avec les organisations d’Eglise et les autres intervenants ; les Universités, les Ministères et les Organisations Nationales et Internationales partageant la même vision du monde avec elle. C’est ainsi que des conventions, des projets et  des activités ponctuelles, communs, sont déjà développés avec la CEJP, le PEGM, l’Université du Burundi/ISCO, l’Université de Ngozi,  etc.     

C’est dans ce contexte de changement que l’organisation des Etats Généraux de Caritas Burundi a été pensée après l’analyse des conclusions des différentes ateliers et autres rencontres stratégiques. La Caritas comme famille est appelée à être vivante depuis la petite communauté de base à la confédération Caritas Internationalis et ce en passant par les différentes entités autonomes. Aussi, la Caritas au Burundi est appelée à vivre en communion avec les autres services d’Eglise engagés dans la pastorale sociale mais aussi avec les Caritas sœurs venues soutenir son action. Enfin, dans la même perspective de communion, la Caritas Burundi devra développer une bonne synérgie avec tous les autres acteurs y compris les services étatiques engagés dans le service de la charité. L’organisation d’un forum  rassemblant tous ces acteurs venus des différents horizons, sous formes des Etats Généraux,  constitue le moyen le plus efficace d’aboutir à des résultats intéressants. Cela est d’autant plus important que les Etats Généraux vont être organisés alors que Caritas Burundi vient de publier son nouveau plan stratégique 2016-2019

  1. Objectif et résultats attendus

L’objectif principal est d’arrêter les stratégiques de construction d’une famille Caritas au Burundi, une famille en communion avec les autres services d’Eglise et en synergie avec les autres acteurs au service de la charité.

Cinq résultats sont attendus. Ainsi, à la fin de l’atelier :

  1. Les participants ont pris connaissance de la vraie identité de Caritas, sa structuration, sa  contribution dans la pastorale sociale de la charité depuis 1962 à nos jours ;
  2. Les défis de l’environnement organisationnel et partenarial au sein duquel évolue la Caritas au Burundi sont identifiés et analysés ;
  3. Les stratégies d’édification et de renforcement d’une Caritas fondée sur la communauté sont arrêtées pour les années à avenir ; 
  4. Les perspectives d’une coordination efficace au sein du réseau Caritas Burundi, d’une collaboration fructueuse avec les autres services d’Eglise œuvrant dans la pastorale de la charité et d’un partenariat efficace avec les Caritas sœurs et les autres acteurs au service de la charité sont posées ;
  5. Des engagements concrets pour le renforcement du réseau Caritas Burundi sont pris par les parties prenantes à la rencontre à l’issue des analyses des points précédents.   
  1. Méthodologie proposée

 

L’atelier « Etats Généraux de Caritas Burundi » est organisé suivant une méthodologie participative permettant la contribution de tous les participants. Exposés théoriques, travaux de groupes approfondis pour l’essentiel du temps, réflexion en plénières, des moments de détente et d’échange informels sur le service de charité, etc. Les thèmes de discussion porteront essentiellement sur (i) la compréhension du réseau Caritas plus particulièrement au niveau communautaire et l’évaluation sommaire de son action de 1962 à 2016, (ii) l’analyse de l’environnement organisationnel et partenarial au sein duquel évolue la Caritas au Burundi, (iii) les stratégies pour l’édification et le renforcement d’une Caritas fondée sur la communauté ainsi que (iv) la réflexion prospective sur les nouveaux horizons particulièrement en matière de coordination du réseau, de collaboration avec les autres services d’Eglise et de partenariat avec les Caritas sœurs et les autres acteurs au service de la charité.

 

  1. Facilitation  

La facilitation de l’atelier sera assurée par Mr Jean Baptiste Talla ou John Katunga de CRS, hommes d’Eglise ayant des connaissances confirmées sur la dimension de Caritas au sein de l’Eglise avec des capacités avérées en communication et animation des groupes. Le facilitateur sera secondé par M. Jean Chrysostome NDIZEYE ayant participé dans le processus de relance de la Caritas Burundi en 2003-2004 initié par CI à travers la CI.Be ainsi que dans le processus de restructuration et de renforcement des capacités de la Caritas Nationale et des Caritas diocésaines entamé en 2011 à travers le programme A2P/DIRO financé par le Secours Catholique-Caritas France.

  1. Langue de travail

La langue principale de travail dans le cadre de l’atelier est le français.

  1. Les participants

 

Les participants aux Etats Généraux de Caritas Burundi sont estimés à 130 personnes et proviendront de tous les sphères intéressées par le service de charité : tous les organes de Caritas Burundi, les organisations et services d’Eglise engagés dans la pastorale de la charité, certains experts dans la thématique traitée. Sont invitées :

ü  L’Assemblée Générale de Caritas Burundi : 10 Evêques

ü  Les Vicaires Généraux : 6

ü  SEB : 2 Secrétaires Généraux (SG et SGA)

ü  Recteurs des 4 Grands Séminaires : 4 Recteurs

ü  Le Comité Exécutif de Caritas Burundi : 6

ü  Les Secrétaires Exécutifs et leurs adjoints ou collaborateurs : 16

ü  Les membres de direction et les chargés de programmes de Caritas Burundi : 13

ü  Les Vicaires Episcopaux : 27

ü  Les laïcs actifs dans l’action Caritas  (3/ diocèse) : 24

ü  Les Secrétaires Exécutifs des Commissions Episcopales (BNEC, CEAL, Justice et paix : 3

ü  Les responsables des Organisations caritatives (Nouvelle Espérance, Yezu Mwiza, Mariya Arafasha) : 3

ü  Les représentants des congrégations (l’USUMA, l’ASUMA et le COSUMA) : 3

ü  Les chefs de mission des Caritas sœurs  (CI.be, CRS, Cordaid, Cafod, Secours Catholique  Caritas Espagne, CI, Caritas Africa et le programme A2P DIRO : 8

ü  Le facilitateur, son assistant et le rapporteur : 3

ü  La logistique de l’atelier : 2

  1. Modalités de prise en charge

 

Caritas Burundi prendra en charge les frais de séjour des participants : logement, restauration,  pour deux jours/nuitées ; 12 décembre soir au 14 décembre à 14h 00. Pour les frais de déplacement (aller et retour jusqu’au lieu de l’atelier), les participants sont priés de supporter les frais en guise de contribution dans la mesure du possible. Cependant, Caritas Burundi assurera le déplacement de toute personne n’ayant pas pu trouver les moyens de déplacement et qui le communiquera à cette effet à l’équipe d’organisation au plus tard 5 jours avant l’atelier.       

  1. Sources de financement

Les Etats généraux de Caritas Burundi seront supportés sur trois sources de financement : La Caritas Belgique International à travers le projet PAFF (5.000 Euro), le Secours Catholique à travers le programme A2P/DIRO (2.000 Euro) et les fonds propres de Caritas Burundi, ligne Carême de partage (la différence). 

  1. Programme indicatif

 

Soirée du 12 décembre 2016

 

Heure

Activité

Responsable/ Facilitation

16h 00

Accueil des invités au grand Séminaire J.P II

Logistique 

19h 00

Diner

Logistique

21h 00

Couvre feu

NA

 

 

Journée 1 : le 13 décembre 2016

 

7h-7h45

Eucharistie avec Laudes incorporés

SGA

7h50-8h20

Petit déjeuner

Logistique

8h40-9h00

Arrivée  et installation des participants dans la salle de conférence

SGA et DAF de Caritas Burundi

9H-9h20

Allocution de SE Mgr Président  de Caritas Burundi

 SG de Caritas Burundi

9h20-9h45

Discours de SE Mgr Président de la CECAB 

SG de Caritas Burundi

9h 45-10h00

Brève présentation des participants

SG de Caritas Burundi

10h-10h30

Pause café

Logistique

10h30-11h30

Thème 1 : La Caritas en réseau (exposé+ échanges)

SE Mgr Blaise NZEYIMANA+ le facilitateur

11h30-12 h00

Thème 1bis : L’évaluation de l’action Caritas au Burundi 1962 – 2016 (exposé)

SE Mgr Joachim NTAHONDEREYE

12 h- 13 h00

Thèmes 2 : (ii) L’analyse de l’environnement organisationnel et partenarial au sein duquel évolue la Caritas au Burundi (travaux de groupes en équipes séparés)

Facilitateurs

13h-15h 00

Pause déjeuné

Logistique

15h-16h 00

Thèmes 2 : (ii) L’analyse de l’environnement organisationnel et partenarial au sein duquel évolue la Caritas au Burundi (Restitution)

Facilitateurs

16h00-17h15

Thème 3 et 4 : (iii) les stratégies pour l’édification et le renforcement d’une Caritas fondée sur la communauté ainsi que (iv) la réflexion prospective sur les nouveaux horizons particulièrement en matière de coordination du réseau, de collaboration avec les autres services d’Eglise et de partenariat avec les Caritas sœurs et les autres acteurs au service de la charité (travaux de groupes en équipes séparés);

Facilitateurs

18h30

Les vêpres

SGA

19 h 00

Le dîner (souper)

Logistique

 

 

Journée : le 14 décembre 2016

 

Heure

Activité

Responsable/ Facilitation

7h-7h45

Eucharistie avec Laudes incorporés

SGA

7h50-8h20

Petit déjeuner

Logistique

8h30- 10h 00

Thèmes 3 et 4 : Travaux de groupes en équipes séparés / Suite et fin

Facilitateurs

10h h-10h 30

Pause-café

Logistique

10h30-12h 30

Restitution des travaux de groupes thèmes 2 et 3

Facilitateurs

12h30-13h 15

Synthèse des recommandations/engagements, rédaction de la déclaration finale,

Facilitateurs

13h15-13h 45

Discours de clôture et déclaration finale

Président de Caritas Burundi + SG

13h 45 -

Dîner festif et retour des participants

Logistique

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Demande de renseignements

Pour toute information complémentaire, prière de vous adresser à l’équipe d’organisation :

Jean Chrysostome NDIZEYE

Directeur des Programme / Caritas Burundi

Tél : + 257 79 932 688 / + 257 22 24  14 27

Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Abbe Désiré NINAHAZIMANA

Secrétaire Général Adjoint / Caritas Burundi

Tél : + 257 79 273 665 / 2+ 257 22 21 50 77

Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Abbé Jean Bosco NINTUNZE

Secrétaire Général / Caritas Burundi

Tél : + 257 71 133 095

Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.



[1] En vue d’adapter davantage ces statuts aux dispositions du Code de Droit Canonique et celles de l’Accord Cadre récemment signé entre le Saint-Siège et la République du Burundi sur des matières d’intérêt commun, il a été procédé le 31 mars 2014 à un nouvel amendement par les Evêques, qui a abouti à une version avancée en cours de validation par Cor Unum.

MISSION ET VISION DE CARITAS BURUNDI

MISSION: Nous rêvons d'une société réconciliée où la dignité humaine est suprême, les droits de chacun promus (particulièrement les plus pauvres, les exclus et les opprimés) et l'environnement respecté.
VISION: Etre une organisation forte et dynamique, capable de contribuer à l'avènement d'une société réconciliée.

« C’est l’amour qui donne de la valeur et de la beauté à tout le reste : la famille, le travail, les études, l’amitié, les arts et toutes les activités humaines » (Pape François)

Logitech V450 Cordless
Logitech V450 Cordless
Logitech G5 Laser Mouse
Logitech G5 Laser Mouse
Logitech VX Nano Cordless
Logitech VX Nano Cordless
MacBook MB403LL/A
MacBook MB403LL/A
Samsung SyncMaster 2253LW
Samsung SyncMaster 2253LW