Les enfants vivant avec handicap inclus à l’école grâce au projet PAICM

Envoyer Imprimer PDF

ODDBU-Caritas Bujumbura en partenariat avec l’Union des Personnes Handicapées du Burundi exécutent un projet d’appui à l’inclusion communautaire des enfants vivants avec handicap en province de Muramvya : « PAICM-enfants vivants avec handicap Muramvya’’ en sigle. Cette intervention qui couvre les communes de Bukeye, Kiganda, Mbuye, Muramvya et Rutegama dans la Province Muramvya est réalisée grâce au financement de l’Organisation Fondation Liliane et les amis de Belgique.

enfant Ce projet a démarré en avril 2019 et sera étendu sur 5 ans, plus de 1500 enfants vivants avec handicap de 0 à 25 ans et plus de 4000 familles ont été déjà sensibilisés à l’inclusion des enfants en situation du handicap à l’école.  Ce projet vise l’intégration sociale et communautaire des enfants vivants avec handicap de 0 à 25 ans de la Province Muramvya comme projet pilote. Les résultats pour l’année 2019 sont fondamentaux pour l’avenir dudit projet. Un accent particulier sera donc mis sur les initiatives d’inclusion des enfants et jeunes avec handicap dans leur communauté. Des actions de renforcement des capacités sont organisées pour l’amélioration de la qualité des interventions en rééducation de façon que le centre de kiganda communément appelé José Verkest devient un centre de référence.

La stratégie de mise en œuvre du PAICM- enfants vivants avec handicap  est  la réadaptation/réhabilitation à base communautaire (RBC), la contribution au bien-être à travers des familles et surtout la promotion des droits à la dignité et aux possibilités de développement de l’être humain  pour le  principe de développement durable inclusif. Le centre d’intérêt du projet est de sensibiliser les familles pour qu’elles prennent consciences que les enfants vivants avec handicap sont des enfants comme les autres, eux aussi sont capables d’étudier, de faire des métiers, peuvent atteindre leur développement durable sans toujours attendre l’assistance des autres. Un bon nombre d’enfants vivant avec handicap est aujourd’hui à l’école grâce au projet PAICEM.

 Un véhicule et des motos sont octroyé à l’ODDBU Caritas Bujumbura par l’UPHB pour faciliter les animateurs communaux à faire des descentes de sensibilisation des ménages et de suivi des enfants vivant avec handicap sur les collines que composent les communes d’affectation.

MOBILISATION INTERNE ET EXTERNE DES FONDS COVID-19

Caritas Burundi voudrait lancer une Campagne de mobilisation des fonds pour la prévention de la COVID-19 dans les communautés rurales. Le compte est : BANCOBU n° 0030080201105-67 intitulé Prévention Contre COVID-19
Depuis le mois de décembre 2019, le monde fait face à la pandémie de la maladie à coronavirus. Jusqu’en Juin 2020, plus de 7 millions de cas ont été déclarés dans le monde dont 3,563,263 étaient guéris et 409,459 malheureusement décédés (source : https://www.worldometers.info/coronavirus/consulté en juin 2020). Ce chiffre ne reflète qu'une partie du nombre de cas réels, du fait des difficultés de diagnostic dans beaucoup de pays notamment ceux à faibles revenus. Depuis le 31 mars 2020, le Burundi a enregistré les premiers cas testés positifs à la maladie à COVID-19 selon une déclaration faite par le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida. Jusqu’au mois de Juin, plus de 100 cas ont été déclarés officiellement par le ministère de la santé publique et de la lutte contre le VIH Sida. Ces chiffres peuvent être minimes suites aux raisons ci-haut évoquées. Caritas Burundi s’est engagée à appuyer le gouvernement dans ses efforts de lutte contre cette pandémie par la sensibilisation des communautés et la prévention du Covid-19 de son personnel ainsi que du personnel des Caritas diocésaines et du Personnel des formations sanitaires du réseau et du personnel de certaines institutions de l’Eglise Catholique au Burundi.