Au lendemain des inondations qui ont fait 15 morts, ODDBU – Caritas apporte une assistance aux victimes,

Envoyer Imprimer PDF

La nuit de samedi à dimanche a été la plus meurtrière au nord de la capitale de Bujumbura. Des inondations ont causé d’énormes dégâts. Une quinzaine de personnes tuées, une trentaine de blessés, une cinquantaine de maisons détruites, une quarantaine partiellement détruite et plus de 132 maisons ont été inondées. D’après les informations en provenance de la Caritas paroissiale de Kamenge , la catastrophe a touché plus de 215 ménages. 287 personnes ont été déplacés et sont hébergés sur une école publique de la localité que l’administration a identifiée.

A la deuxième journée de la catastrophe, les victimes des inondations attendent toujours le soutien et l’appui. Caritas Burundi et ODDBU Caritas Bujumbura se sont rendues sur terrain pour appuyer la Caritas de la paroisse Kamenge pour une évaluation initiale des besoins.

uwinterekwaD’après le curé de la paroisse de Kamenge Guido Mari Conforti, le Père Mario, les inondations ont occasionné beaucoup de dégâts matériels et humains, les chrétiens de la localité ont déjà signalé que leurs maisons ont été détruites, ce qui fait qu’il y ait une urgence pour intervenir et soutenir les victimes.

Landry Ndayisenga , membre de la Caritas de la localité estime que la capacité de la communauté locale est  dépassée .Ils ont essayé de se soutenir mutuellement mais les besoins sont multiples après ces inondations qui ont tout ravagé à leur passage.

Le chef de zone de Gihosha lance un appel vibrant aux âmes charitables de leur venir en aide. Les victimes de ces inondations n’ont rien reçus jusqu’ici comme assistance malgré le besoin criant. Les personnes rencontrées lors d’une visite font savoir qu’ils ont besoin de la nourriture et des habits car tout a été emporté par les eaux de pluies. Une odeur nauséabonde dégage dans les débris qui restent, ce qui présage un besoin de désinfection des lieux.

Pour alléger la souffrance de ces communautés, Caritas Burundi, en collaboration avec ODDBU – Caritas Bujumbura et la paroisse Kamenge se sont organisées pour faire les premières distributions constituées du riz, du haricot, de l’huile et du charbon comme ration de deux jours en plus de quelques articles ménagers.

Le Burundi fait face ces derniers mois à des catastrophes du genre , il y a deux semaines qu’une colline a glissé et a entraîné une trentaine de morts, de disparus et de blessés dans la commune de Mugina à Cibitoke, à l’ouest du pays à   côté des pertes en vies humaines, des dégâts matériels ont été enregistrés.

REVE, VISION ET MISSION DE CARITAS BURUNDI

RÊVE: Nous rêvons d'une société réconciliée où la dignité humaine est suprême, les droits de chacun promus (particulièrement les plus pauvres, les exclus et les opprimés) et l'environnement respecté.
VISION: Etre une organisation forte et dynamique, capable de contribuer à l'avènement d'une société réconciliée. MISSION: Secourir les pauvres, sensibiliser les autres à l'amour des pauvres, appuyer le développement des ménages et des organisations des producteurs.